Contourner la censure en offrant 200 livres aux étudiants de Floride

Louis Mallié - 09.06.2014

Edition - International - Cory Doctorow - Little Brother - Censure


Aux États-Unis, la censure est toujours sensible. Mais elle se révèle d'autant plus absurde quand elle retire d'un programme de lecture le roman jeunesse d'un auteur classé parmi les personnalités les plus influentes du web, et célèbre pour proposer ses oeuvres sous licence Creative Commons… C'est pourtant ce que vient de faire le directeur d'un lycée de Pensacola en Floride pour Little Brother, de Cory Doctorow sorti en 2008.

 

 

Sur le blogBoing Boing, Cory Doctorow relate la situation : l'ouvrage avait été choisi pour figurer dans le programme de lecture One School/One book, qui donne un livre à lire aux étudiants pendant les vacances d'été en vue d'organiser un débat à la rentrée. Afin de développer ce projet dans la ville, le département de littérature de l'établissement avait même travaillé avec la bibliothèque locale, et l'ensemble de l'administration avait approuvé le projet…

 

Si ce n'est le directeur, qui a ordonné la suppression de l'ouvrage du programme de lecture… Et donc tout bonnement l'annulation du programme tout entier. Dans une conversation mail avec une professeure, il aurait expliqué ne pas avoir apprécié la remise en question de l'autorité développée, les louanges à la culture du « piratage informatique » ainsi que les débats sur la sexualité. Il ajoute qu'il aurait reçu une plainte d'un parent d'élève accusant le livre d'être grossier. 

 

« Il n'y a pas d'obscénité dans ce livre, juste une allusion à un juron », a rétorqué Cory Doctorow sur le blog, alléguant également que son ouvrage n'a pas à vocation à choquer qui que ce soit : « Little Brother est recommandé aux écoles par la Florida Library Association et il a été sélectionné pour de nombreux programmes One School/One Book dans d'autres écoles - et il a même été choisi pour le programme One City/ One Book pour tous les élèves de San Francisco. »

 

Priés  par les enseignants de trouver une solution, l'auteur et l'éditeur ont décidé d'agir  : les éditions Tor Books offriront ainsi 200 livres à l'établissement. De son côté, l'auteur enverra deux posters contenant la totalité du texte du roman (voir image ci-dessus), ainsi qu'une sacoche en édition limitée pour la vente de charité annuelle de l'établissement. En outre, il n'annulera pas la conférence sur le livre qu'il devait tenir à la rentrée pour les élèves. De quoi faire enrager le directeur qui se trouve véritablement être le méchant de l'histoire qu'il voulait interdire… 

 

Et pour couronner le tout, Cory Doctorow rappelle que Little Brother (à l'instar du reste de ses oeuvres) est disponible en format numérique sans DRM, sous tous les formats possibles ici