Contourner la censure sur la Toile depuis son domicile

Clément Solym - 29.04.2011

Edition - Société - arabie - saoudite - censure


La police saoudienne aurait arrêté une vingtaine de personnes, accusées d'avoir pris part à des manifestations contre le régime. Deux d'entre elles étaient derrière leur écran.

Depuis mars, une centaine de personnes, protestant contre leur gouvernement, auraient été conduites en détention, et peut-être torturées ! Sont-ils soupçonnés d'avoir troublé l'ordre public ?

Pas forcément, car les particuliers s'exprimant depuis leur domicile sont aussi inquiétés : Mustafa al-Moubarak et Hussein al-Hashem ont été arrêtés pour avoir encouragé les manifestants sur la Toile.


Or, l'Arabie saoudite reconnaît en principe à « tout homme a le droit d'exprimer librement son opinion pourvu qu'elle ne soit pas en contradiction avec les principes de la Charia » et s'interdit « sans motif légal, d'arrêter une personne, de restreindre sa liberté, de l'exiler ou de la sanctionner. »

L'organisation de défense des droits de l'homme saoudienne condamne cette politique de répression déguisée, d'autant plus que la religion islamique a développé la culture du pardon.
Le roi entreverrait-il dans ces mouvements de protestation les prémices d'une « révolution arabe » ?

(Via L'Orient le jour et Aidh)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.