Contre l'illettrisme, le Labo des histoires Martinique s'engage

Cécile Mazin - 02.09.2016

Edition - International - Labo des histoires Martinique - journées lutte illettrisme - illettrisme


Le Labo des histoires Martinique s'associe au Régiment du Service Militaire Adapté et au Centre pénitentiaire Ducos pour sensibiliser à l'illettrisme à l'occasion des Journées nationales d'action contre l'illettrisme. À ce jour, on estime que 7 % de la population de 18 à 65 ans est concerné par l’illettrisme. Du 5 au 10 septembre, les journées nationales tentent de faire connaître cette réalité.

 

 

 

Pour la troisième édition des Journées nationales d’action contre l’illettrisme, l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) a choisi comme mot d’ordre : « Pour que le numérique profite à tous, mobilisons-nous contre l’illettrisme ». Le monde connecté dans lequel nous vivons nous oblige à lire et écrire via des écrans. Pourtant près de 7% de la population en France hexagonale est touché par l’illettrisme, plus de 10% en Martinique.

 

Ces journées nationales, qui se dérouleront cette année du 5 au 10 septembre 2016, sont l’occasion de sensibiliser toute la population à la question de l’illettrisme. L’accès à la lecture, l’écriture et les savoirs de base est l’objectif de tous les partenaires signataires du plan régional de lutte contre l’illettrisme dont fait partie l’association Le Labo des histoires.

 

C’est donc tout naturellement que l’équipe s’est associée à deux partenaires institutionnels, le Centre pénitentiaire de Ducos et le Régiment du service militaire adapté (RSMA), afin de mettre en place des actions lors de ces journées nationales.

 

Concernant le RSMA, le Labo des histoires animera un atelier d’écriture autour des nouvelles technologies au cours de la semaine. Tous les outils favorisant la lutte contre l’illettrisme, comme le logiciel GERIP ou encore les ateliers d’écriture, seront mis à l’honneur au cours d’une matinée.

 

Quant à la deuxième action menée, elle s’inscrit dans la poursuite de l’expérimentation menée au sein du Centre pénitentiaire de Ducos au cours du premier semestre 2016. Le Labo des histoires Martinique et le Centre pénitentiaire de Ducos organiseront un après-midi dédié à l’écriture pour les détenus volontaires le mercredi 7 septembre 2016. Lors des réunions préparatoires s’est posée la question des familles qui peuvent être touchées par l’illettrisme, qui sont parfois exclues du système et/ou qui ne sont pas informées des actions menées au sein de l’institution à l’attention des détenus. Aussi, a-t-il été décidé d’organiser deux matinées d’information à l’attention des familles.

 

Le Labo des histoires Martinique et la chargée de mission régionale de l’ANLCI, Céline Jérôme, animeront une session d’information avant les visites en parloirs des familles. Ce sera l’occasion d’aller à la rencontre des membres des familles – parents et enfants – afin de les sensibiliser aux problématiques liées à l’illettrisme et de les informer des activités mises en place. Deux stands d’information seront tenus de 7h à 10h les mardi 30 août et vendredi 02 septembre 2016 dans l’espace d’attente des familles afin d’annoncer les journées nationales de lutte contre l’illettrisme.

 

Ces journées nationales d’action contre l’illettrisme sont importantes et le Labo des histoires a à cœur de participer à leur réussite.