Chaque année, Les Éditions du Net en partenariat avec le magazine ActuaLitté organisent la Journée du manuscrit francophone. En cette année électorale, cette manifestation saluée par Audrey Azoulay revendique le pouvoir de la littérature contre les extrémismes qui menacent.



Abidjan, JdMF 2016

 

« La 5e Journée du Manuscrit aura lieu à Paris sauf si le FN gagne », assure Henri Mojon, PDG des Éditions du Net. Le 24 octobre prochain, chacun des partenaires espère en effet que le pays aura su faire le seul choix démocratique qui s’impose.

 

Ouverture des dépôts ce 1er mai 


La Journée du Manuscrit est attendue par de très nombreux auteurs partout dans le monde qui pourront déposer leur manuscrit entre le 1er mai et le 30 septembre 2017.

Tous les livres seront publiés le 24 octobre 2017 et seront soumis au Jury qui attribuera 6 Prix et un Grand Prix dotés de 1000 € et 10 000 €. En 4 ans, la Journée du Manuscrit a permis à plus de 1500 auteurs de 35 nationalités de publier leurs livres et ainsi de se faire connaître et repérer. 
 

La ministre tient à saluer la démarche innovante des organisateurs, qui, s'appuyant sur Internet et les réseaux sociaux, donne une dimension sans frontières à ceux qui ont l'écriture et la langue française en partage (2016).

 Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication de France


C’est par exemple le cas de Pauline Pucciano qui a posté son livre Titania 2.0 et a remporté le Grand Prix du Jury de la Journée du Manuscrit 2015. Une première fois édité aux éditions LEN, il sort le 9 mai prochain en version longue sous le titre Titania 3.0 aux éditions Magnard. 

 

Cérémonie officielle à Paris en suspens 


Olivier Py avait déclaré : « Le festival d’Avignon partira si le FN gagne». La Journée du Manuscrit est une manifestation culturelle internationale qui défend les valeurs universelles « liberté, égalité, fraternité » de la France et s’est notamment engagée pour la sauvegarde des manuscrits chrétiens irakiens et pour les écrivains emprisonnés en Turquie. 
 

Fidèle à ces valeurs, la Journée du Manuscrit ne tiendra pas la cérémonie à Paris au siège de l’UNESCO si le FN gagne le 7 mai prochain l’élection présidentielle française.