Contre le stress et la solitude, des chiens à brosser et câliner en bibliothèque

Cécile Mazin - 14.11.2019

Edition - Bibliothèques - Médiation animale bibliothèque - Angers université bibliothèque - animaux bibliothèque rencontre


Le rôle des établissements de prêts, qu’ils soient publics ou universitaires, évolue avec la société. Et depuis l’idée d’un troisième lieu, vers celle d’un point de convergence pour la communauté, il n’y avait qu’un pas. Qu’une patte, ajouterait-on à Angers, où l’on a instauré un temps de médiation animale, très câlin.


BU Angers, CC BY 


Si les établissements se veulent, pour les étudiants des lieux d’accueil pour les révisions et la préparation de cours, ils offrent également un espace d’évasion, rappelle Bibliothèque et Archives, de l’université d’Angers. Romans, BD, revues ou DVD sont empruntables « gratuitement en nombre illimité ». 

Mais être étudiant rime souvent avec une notion d’éloignement : sans forcément les ressources financières pour sortir, se vider la tête, le sentiment de solitude peut grandir assez vite. Et dans les BU d’Angers, on a même entendu « mon chien me manque... Je voudrais bien prendre un chat, mais je n’ai pas le droit/la place/l’argent... » 
 
Comment faire ? Impossible d’accueillir des animaux dans les espaces publics — problèmes d’allergie, de sécurité, de ménage, etc. —, certes, mais les motifs pratiques n’empêchent pas de trouver des solutions. Pour ce faire, en partenariat avec l’association Des museaux pour des maux, chaque BU met en place « un espace de médiation animale, 2 heures par semaine jusqu’aux fêtes de fin d’année ».
 

Médiation animale, une alternative


Un moyen pour répondre aux périodes de stress, en offrant à ceux qui le souhaitent « passer un moment avec un animal bienveillant dans un environnement paisible, le temps d’un câlin, d’un brossage, ou d’un échange silencieux, en présence de médiatrices professionnelles ». Cela ne guérit pas d’une déprime ou d’un passage à vide, mais apportera un peu de distance et de réconfort.
 
Certaines des médiatrices de l’association ont été formées au Canada, où la démarche est fréquente, et les BU d’Angers sont donc parmi les premières à expérimenter ce modèle. Et la première rencontre avait lieu à la BU Saint-Serge, ce 13 novembre. 
 


Les renseignements pratiques sont disponibles sur la page des BU, que ce soit pour les dates, horaires, mais également les compagnons qui seront présents. Pourquoi ne pas venir donc à la rencontre de Luna et Lyra, et leur demi-frère Ioko, des golden retrievers, « 40 kg d’affection » ? Il y aura aussi un spitz nain, Birdy ou encore un groupe de lapin, « petites boules de douceur angora, adorant le calme et le silence ».  

Et pour plus de renseignements, on pourra découvrir le site de l’association Des museaux pour des maux.


Commentaires
Tonio, je t'ai reconnu !
Et les chats alors...

piste à suivre,

Cdl,
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.