Contre les fake news, mobiliser la France pour l'éducation aux médias

Victor De Sepausy - 29.05.2019

Edition - Société - fake news - éducation médias - Franck Riester


Apprendre aux plus jeunes à savoir trier le bon grain de l’ivraie, vœu pieux, que formule ici le Ministère de la Culture. Un appel à projets, doté d’une enveloppe de 1,5 million €, est organisé. Avec un impératif unique : les actions doivent prendre une dimension nationale — ou au minimum interrégionale.


Fake News
Opposition 24, CC BY 2.0

« Développer l’éducation aux médias et à l’information est une de mes priorités. Tout doit être mis en œuvre pour aider chacun à renforcer son esprit critique face aux infox, à démonter les théories complotistes, à lutter contre la haine en ligne... », indique Franck Riester, ministre de la Culture.

 

De l'infox au kilomètre : comment
se prémunir ?


Raison pour laquelle la feuille de route qui encadre ce projet porte sur différents axes :

– Renforcer les actions menées au niveau national par des associations qui interviennent auprès des jeunes, dans le cadre scolaire ou en dehors du temps scolaire ;

– Développer des modules intégrables dans le temps dédiés à l’éducation aux médias et à l’information dans le cadre du service national universel (SNU) ;

– Intensifier la participation des bibliothèques ou d’autres réseaux d’équipement culturels

– Faire émerger des projets innovants et créatifs ainsi que de nouveaux outils qui répondent aux priorités annoncées.


« Ce qui est en jeu ici, c’est aussi un défi démocratique : celui de la crédibilité de l’information et du travail journalistique, à l’heure des réseaux sociaux et de la perte de confiance de certains dans les médias », poursuit le ministre.
 

L'infox, un marché juteux


Une initiative louable, d’autant que depuis plusieurs années, notamment en bibliothèque, les actions et campagnes de sensibilisation se multiplient contre les fake news. Lesquelles, véhiculées par les réseaux sociaux où la vitesse de partage est proportionnelle à l’ampleur de l’infox, ont pris une dimension démesurée — surtout quand le président américain lui-même en colporte.

 

Les porteurs de projets qui auraient un rayonnement local — entendre régional — pourront solliciter directement les Directions des Affaires Culturelles, qui lanceront également leurs appels à projets, avec une dotation de crédits déconcentrés de 1,5 million €.
 

Ce plan d’éducation aux médias doté globalement d’un budget de 6 millions d’euros répond à quatre priorités :

– Lutter contre les contenus haineux et déconstruire les théories complotistes dont la massification de la diffusion en ligne, notamment sur les réseaux sociaux, constitue un défi croissant pour notre société et notre démocratie ;

– Décrypter les infox, analyser les images, savoir s’orienter dans les différentes sources d’information, comprendre les mécanismes d’influence qui sont en jeu ;

– Favoriser une meilleure compréhension du travail journalistique, du fonctionnement des médias et des réseaux sociaux, dans un contexte de grande défiance d’une partie de la population vis-à-vis des médias traditionnels et de circulation massive de fausses informations ;

– Lutter contre le piratage et sensibiliser au rôle de la propriété intellectuelle dans la protection des auteurs et de la création.
 

Rappelons également que ce programme découle de la volonté d’un Emmanuel Macron vindicatif sur le sujet, qui aura déjà fait passer une législation stérile. Espérons que le programme d’éducation aux médias aura plus d’efficacité.




Commentaires
Il est tellement triste que là dedans n'apparaissent à aucun moment la notion de science, car rappelons qu'il s'agit de la méthode destiné à trouver des "vérités" ou en tout cas ce qui s'en approche le plus. Or, et notamment en bibliothèque, les pseudos-sciences foisonnent et on est sur une vraie désinformation avec de lourdes conséquences sur la santé ou la prise de décision politique. Petites listes non exhaustives des pseudo-sciences foireuses qu'on retrouve régulièrement alors qu'on a éprouvé maintes fois leur futilité et dont on a rarement le contrepoids en bib:



-médecine dîtes douce (huile essentielle, homéopathie, fleur de bach, acupuncture etc.)

-psychanalyse

-astrologie, voyance, paranormal

-Idriss Aberkane (il mérite une catégorie à lui tout seul)

-Une flopée d'arguments écolo infondé sur les OGMs ou le nucléaire par exemple



Ce serait bien d eprendre en compte cette problématique là des fake news et de comprendre qu'il ne s'agit pas que d'un problème d'"inculte"
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.