Contrefaçon : la Chine entend protéger ses auteurs des Américains

Julien Helmlinger - 03.07.2013

Edition - Justice - Piratage - Chine - Amazon


Longtemps accusée d'être le royaume de la contrefaçon, la Chine sort les griffes du mandarin, et menace directement les sociétés Amazon, Apple et Taobao de sanctions, si ces dernières persistent... à vendre des contenus contrefaits sur leurs plateformes. L'administration nationale en charge du droit d'auteur entend mettre au pas ces entreprises... 

 

Nous évoquions lundi le cas d'Amazon, que la Chine semblait avoir pris en grippe tout particulièrement, alors que le Kindle vient tout juste de sortir sur le territoire. Mais il n'en est rien : la liste est bien plus longue, et les plaintes pour contrefaçon se multiplient. Depuis juin et pour une période de quatre mois, une campagne a été lancée pour lutter contre la violation du droit d'auteur - et dans le domaine, Apple a déjà perdu, cette année, au moins deux procédures juridiques, pour des ebooks vendus sur iTunes. 

 

Dans tous les cas, la surveillance se poursuit, étroitement....