Copie à revoir : Neelie Kroes, repassera devant les eurodéputés

Clément Solym - 18.01.2010

Edition - Justice - copie - revoir - Neelie


Neelie Kroes, actuellement en service comme commissaire à la concurrence, vient d'être désignée pour siéger au cours des cinq prochaines années comme commissaire pour l'agenda numérique en charge de l'édition.

Au cours d'une première audition, le 14 janvier, elle n'avait pas vraiment fait ses preuves auprès des eurodéputés, avec des réponses plutôt molles, ce qui conduira à une seconde audience. On l'avait même accusé de « manque d'inspiration », sur les questions évoquées.

« Aucune de ses réponses n'était simple et claire. Nous avons eu l'impression qu'elle hésitait à venir devant le comité. » Concernant la protection du droit d'auteur sur le net, elle aurait même rendu copie blanche.

Cette seconde tentative devrait avoir lieu à huis clos le 26 janvier et sa nomination, si elle assure un peu mieux, serait alors confirmée. La commission européenne de son côté ne souhaite absolument pas intervenir dans ce recrutement.

Pour autant, la première rencontre avec les députés n'avait pas été complètement pourrie, hein. Nelly s'en était tout de même pas trop mal sortie, affirmant son opposition au projet Google books qui travaillerait en collaboration avec Europeana.

D'autre part, elle avait mentionné et déploré l'absence d'un système paneuropéen sur le droit d'auteur, affirmant que sa réalisation serait sa priorité au cours de son mandat de cinq ans.

Prête à faire face au second interrogatoire, Neelie a dit qu'elle préparait les réponses nécessaires au développement de l'agenda numérique pour les six premiers mois de sa prise de fonction.

Courage, Neelie, on est avec toi !