Corée du Sud : Le millénaire de la bilbiothèque Tripitaka Koreana

Clément Solym - 03.10.2011

Edition - Bibliothèques - triptikana - bibliothèque - coree


Depuis le 23 septembre, la Corée du Sud a mis à l'honneur sa plus vieille bibliothèque de bois, baptisée Tripitaka Koreana. Ici, on ne trouve pas de papier, que du bois, que ce soit pour les étagères ou les manuscrits...

La bibliothèque conserve précieusement 81.258 tablettes sur lesquelles sont rédigés en chinois les préceptes transmis par Bouddha, et cette année, le lieu célèbre son premier millénaire.

Jusqu'au 6 novembre, ce sont 45 jours de fêtes qui seront organisées, avec notamment des accueils dans le temple Haein, l'un des plus anciens du pays.


Pour les heureux qui auront la chance de découvrir le lieu, le spectacle est, dit-on, impressionnant. L'ensemble des tablettes pèse en effet 280 tonnes, représentant 60 km de hauteur, si l'on devait les empiler. La construction de l'établissement, entamée en 1011 s'est achevée en 1251, interrompue en 1232 par les invasions mongoles.

Pour sa première journée d'ouverture au public. Quelque 1500 visiteurs ont assisté au lancement, et les organisateurs espèrent recevoir un bel afflux de touristes pour l'occasion.

La bibliothèque est classée 32e trésor national de Corée du Sud, mais également inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Voir le site en anglais