Coronavirus : “Lave toi les mains !” le livre jeunesse dont les ventes explosent

Camille Cado - 24.03.2020

Edition - International - coronavirus vente livre - laver mains coronavirus - proprete enfant livre


À l’ère du coronavirus, les parents sont encore plus désireux d’enseigner à leurs enfants les bonnes pratiques d’hygiène à adopter, notamment les « gestes barrières » afin de les protéger face à la pandémie. En témoigne une hausse des ventes de 2000 % d’un ouvrage de la série La Petite Princesse de Tony Ross intitulé Lave-toi les mains !.
 

Après l’engouement des lecteurs pour La Peste de Camus, c’est au tour d’un livre jeunesse de connaître une hausse de ses ventes au temps du coronavirus. Il s’agit de I Don't Want to Wash My Hands ! issu de la série Little Princess de Tony Ross.

Initialement publiée en 2001 chez Anderson Press, la saga jeunesse a également été traduite en français par Anne de Bouchony aux éditions Gallimard. L’ouvrage en question est paru sous le titre Lave-toi les mains !.

Le livre retrace l’histoire d’une jeune princesse qui déteste se laver les mains et qui refuse d’obéir à sa mère, jusqu’au jour où elle apprend que la propreté est importante pour sa santé. Un texte de circonstance donc, que les parents se sont empressés d’acquérir.

Le nombre des ventes sur les territoires anglophones parle de lui-même : plus de 2 000 % au cours du dernier mois. « Les ventes que nous avons effectuées de février à mars 2020 répondent à une demande sans précédent », explique Andersen Press. « Nous avons dû faire une réimpression immédiate et précipitée de l’ouvrage ».

Paul Black, qui travaille pour la maison, souligne le rôle des livres qui, en cette période de crise sanitaire, « aident les gens à avoir des conversations ouvertes et honnêtes avec les personnes plus jeunes, sans être pour autant trop dramatiques ni effrayants ».

« De toutes les directives que nous avons, se laver les mains est la chose la plus importante que nous puissions faire pour empêcher la propagation du virus » reprend-il. « Les enfants se laveront peut-être les mains avec plus de facilité et d’enthousiasme si l’action est incarnée par un personnage qu’ils connaissent et apprécient ».

Et pour cause, le nettoyage des mains est souvent une étape que beaucoup d’enfants préfèrent oublier, rappelle Tony Ross. « Comme la plupart des histoires de La Petite Princesse, celle-ci m’a été inspirée de mes propres enfants qui étaient sales. »
   

« Se laver les mains était loin d’être une partie de plaisir », poursuit l’auteur britannique. « Quand j’ai écrit cet album, j’étais dans un état d’esprit similaire à beaucoup de gens aujourd’hui, je voulais protéger mes enfants. »

Et de s’enthousiasmer : « Ce boom des ventes est inattendu, c’est le meilleur moment de ma vie. »

via The Guardian



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.