medias

Coronavirus : Stephen King scandalisé par l'inaction du gouvernement

Camille Cado - 31.03.2020

Edition - International - stephen king trump - stephen king coronavirus - coronavirus trump


Dans Le Fléau (titre original : The Stand), Stephen King avait imaginé une pandémie de grippe s’abattre sur la planète. Pourtant publié depuis 1978 aux États-Unis, le titre n’aura apparemment pas été utile au gouvernement américain pour anticiper la crise sanitaire actuelle. Dans une interview accordée à CNN, le maître de l’horreur s’est dit perplexe de voir comment le pays n’y était absolument pas préparé.
 
capture d’écran


Le 29 mars dernier, Stephen King était interviewé sur CNN, la chaîne de télévision américaine d’information en continu. Réglementations sanitaires obligent, l’entretien s’est déroulé à distance, en visio. L’auteur, alors installé dans sa maison de Floride à Sarasota, en a profité pour revenir sur la sortie de son prochain titre.

Mais aussi et surtout, sur la pandémie du Covid-19 — d’ailleurs souvent comparée aux événements relatés dans Le Fléau —, et sur la façon dont le gouvernement américain entend lutter contre la propagation du virus. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le maître de l’horreur n’a pas la langue dans sa poche...

« Ces deux ou trois dernières semaines, j’entends les gens dire “On vit dans un monde de Stephen King” et tout ce que je peux répondre c’est que j’aimerais que ça ne soit pas le cas », a-t-il expliqué.

« Ça nous pendait au nez depuis longtemps, j’ai écrit Le Fléau qui traite d’une pandémie anéantissant la majeure partie du globe. Dieu merci le coronavirus n’est pas aussi grave que celle que j’avais imaginée, mais je l’ai écrit en 1979 et depuis, on attendait simplement que ça arrive. Le fait que personne ne semble s’y être préparé me laisse toujours perplexe. »
 

Un président américain jugé “indécis” et “inactif


En plus de pointer du doigt le manque d’anticipation d’une telle crise sanitaire, l’écrivain américain dénonce les réponses de Donald Trump face à la propagation du Covid-19. « Trump a d’abord dit “Mais non ce n’est pas sérieux, ne vous en faites pas tout va bien se passer”. Puis, quand la bourse a commencé à s’effondrer, et que la réalité lui est arrivée en pleine face, il a continué à dire que tout ira bien et que nos églises seront pleines pour Pâques. Et deux jours plus tard, il parle de quarantaine ».

Stephen King, qualifie même la gestion de la pandémie de « presque impossible à comprendre ». Il rapproche d'ailleurs le manque d’action du président Trump et le comportement du gouvernement de Floride, Ron DeSantis.

« Je me souviens dans les années 70 quand les républicains se moquaient de Jimmy Carter vu comme indécis, et presque inexistant. Le président que nous avons maintenant, et Ron DeSantis, ici en Floride, sont censés être actifs et entreprenants. Le genre de personnes qui prennent des responsabilités quand les choses tournent mal parce qu’ils ne veulent pas parler pour ne rien dire. »

La réalité est tout autre pour l’auteur de Ça. « Au lieu de mettre en quarantaine la Floride, ils nous disent : “Restez chez vous si vous le voulez, mais si vous devez sortir ce n’est pas grave”... parce qu’il faut bien faire tourner l’économie. » Et de constater : « Ici, les gens sont tout le temps dehors, ils marchent ensemble, ils parlent ensemble. »

Lors de l’interview, l’auteur a tout de même annoncé de bonnes nouvelles, notamment pour ces fans. Il a en effet déclaré que la publication de son prochain livre, If It Bleeds était avancée de deux semaines pour divertir plus tôt les lecteurs qui s’isolent chez eux. La parution est désormais annoncée au 28 avril prochain.
 



Commentaires
Dans le Fléau, le virus n'est pas une grippe...

Sinon, on pourrait écrire la même interview en France : manque total d'anticipation, discours hallucinants qui changent du jour au lendemain..

Bref amateurisme et imprévoyance à tous les étages.

Tiens, ça me rappelle une histoire de caisse d'auteurs...

On vit dans un monde merveilleux...
Heu....dans le livre ils l’appellent (entre autre) super-grippe. Alors oui dans le livre c’est un virus créé par le gouvernement mais les symptômes sont ceux de la grippe. Allez je vous laisse, il est l’heure de prendre mon Flu-body, histoire que je perde pas ma voix quand je chante assis sur le capot d’une voiture 😂😂😂
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.