Coronavirus : une levée de fonds pour soutenir les librairies indépendantes américaines

Clara Vincent - 20.03.2020

Edition - Librairies - covid19 épidémie librairies - Book Industry Charitable Foundation - fonds aides libraires


En ces temps de pandémie mondiale, la fondation à but non lucratif américaine Book Industry Charitable (Binc), réaffirme son soutien aux libraires indépendants d'outre-Atlantique. Afin de maintenir son engagement auprès de ceux qui ont fait le choix de fermer boutique par mesure sanitaire, elle en appelle également à une levée de fonds. 

Photo d'illustration - Pixabay License


Alors qu'ils ne sont pas concernés par les mesures de confinement européennes, certains Américains n'en privilégient pas moins la distanciation sociale pour contenir la propagation du coronavirus.

Nombre d'entreprises et de commerçants ont ainsi annoncé ces derniers jours leur fermeture – dont les librairies indépendantes. Or, à l’instar de leurs confrères européens, cette mesure sanitaire implique tout aussi bien de lourdes répercussions économiques. 

Face à cette situation, la fondation à but non lucratif américaine Book Industry Charitable (Binc), a ainsi tenu à rappeler son engagement auprès des libariaires en réaffirmant qu'elle « continuerait à [les] aider conformément à [sa] politique en matière d'urgences de santé publique ». 

Depuis sa création en 1996, la Binc vient en aide à « tout employé d’une librairie de brique et de mortier aux États-Unis ». Elle leur fournit notamment une assistance pour les frais médicaux, ainsi que s'engage à les accompagner dans les cas où la fermeture du magasin et / ou la perte des échéances de rémunération prévues les conduiraient dans l'incapacité à payer les factures ménagères.

Pour faire face à la crise sanitaire actuelle du Covid-19, la fondation lance un appel au don. « Le renouvellement, l'augmentation ou la promesse de votre soutien en ce moment seront essentiels à nos décisions et nous permettront d'aider chaque libraire qualifié et détaillant de bandes dessinées qui feront appel à Binc pour obtenir de l'aide » indique la directrice du développement de la fondation, Kathy Bartson, dans un communiqué.

« C'est un moment critique pour les libraires alors que les affaires ralentissent, les écoles ferment et annulent des mois d'événements. Les libraires doivent savoir que Binc sera là pour eux afin qu'ils puissent surmonter ces circonstances effrayantes et sortir de l'autre côté », poursuit-elle.  « À bien des égards, les libraires sont la pierre angulaire de l’industrie de l’édition et sont souvent les premiers à être touchés en cas d’urgence ou lorsque l’industrie évolue. Il y a beaucoup d’incertitude dans les semaines à venir, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour aider » a pour sa part soutenu Alyea Canada, du groupe éditorial Melville House, qui s'est fait le relais de l'appel au don sur son site.

Et d'ajouter : « Précommandez des livres dans votre librairie locale ou directement auprès de l’éditeur, achetez des cartes-cadeaux, assistez à des événements virtuels et contactez un libraire pour voir s’il a besoin de quelque chose. La distance sociale ne signifie pas que nous ne pouvons toujours pas soutenir nos communautés. »


Via Shelf Awareness


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.