Correspondances et roman inédits : Fayard fête le centenaire de Boris Vian

Antoine Oury - 23.01.2020

Edition - Les maisons - Fayard Boris Vian - Boris Vian centenaire - boris vian roman inédits


L'année 2020 sera celle du centenaire de Bison Ravi, Vernon Sullivan, Adolph Schmürz, Claude Varnier, Michel Delaroche, Otto Link, bref, de Boris Vian, né en 1920. Pour l'occasion, outre les événements et les rééditions, les éditions Fayard se joignent à la fête avec deux ouvrages inédits : On n’y échappe pas…, un manuscrit inachevé de Vian complété par l'Oulipo pour devenir un roman noir, et Correspondances 1932-1959, soit plus de 400 lettres, inédites !

Boris Vian, 1848, Studio Harcourt (domaine public)


Disponible depuis le 15 janvier dernier, On n'y échappe pas... est la première parution inédite des écrits de Boris Vian que proposent les éditions Fayard. De Boris Vian... et de quelques autres, puisque six membres de l'Oulipo, Ouvroir de littérature potentielle, ont complété un manuscrit inachevé et inédit de l'auteur.

Rappelons que l'Oulipo réunit des auteurs et des mathématiciens, soucieux de créer en s'imposant des contraintes et des libertés, avec l'écriture au centre. Pour On n'y échappe pas..., Marcel Bénabou, Eduardo Berti, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois et Olivier Salon se sont penchés sur le texte original de Boris Vian, lui-même membre d'une organisation scientifique, le Collège de Pataphysique.

Le résumé de l'éditeur pour On n'y échappe pas... :
 

Décembre 1950. Frank Bolton, un jeune colonel de l’US Army, rentre de la guerre de Corée avec une main en moins. À peine sa famille et sa ville natale retrouvées, il s’aperçoit que, l’une après l’autre, toutes les filles qu’il a aimées tombent sous les coups d’un assassin. Avec Narcissus, son ami détective, il se lance sur sa piste dans une noirceur croissante.

 
Boris Vian inédit
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
Le projet a été coordonné par Marcel Bénabou (secrétaire provisoirement définitif de l’Oulipo), Sophie HoggGrandjean (éditrice chez Fayard) et Nicole Bertolt, mandataire et directrice du patrimoine de Boris Vian.
 
L'autre parution, attendue pour le mois de mars 2020, est un recueil de correspondances : plus de 400 lettres, « dont les deux tiers environ de Boris Vian, adressées à sa famille, ses éditeurs (littérature, traductions, œuvres musicales), ses amis et ses lecteurs ».

Disponible le 25 mars prochain, Boris Vian, Correspondances 1932-1959, inédit, sera illustré de reproductions de lettres manuscrites, de cartes postales et d'enveloppes.


Boris Vian et six membres de l'Oulipo - On n'y échappe pas... - Fayard - 9782213713328 - 18 €
[À paraître 25/03/2020] Boris Vian - Correspondances 1932-1959 - Fayard - 9782213716503 - 29 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Fayard
Genre : littérature
Total pages : 216
Traducteur :
ISBN : 9782213713328

On n'y échappe pas

de Vian, Boris ; Oulipo

Six membres de l'OULIPO poursuivent le roman policier inachevé et inédit de Boris Vian, dans les pas d'un héros de la guerre de Corée qui réalise à son retour que ses anciennes conquêtes féminines disparaissent les unes après les autres.Décembre 1950. Frank Bolton, un jeune colonel de l'US Army, rentre de la guerre de Corée avec une main en moins. A peine sa famille et sa ville natale retrouvées, il s'aperçoit que, l'une après l'autre, toutes les filles qu'il a aimées tombent sous les coups d'un assassin. Avec Narcissus, son ami détective, il se lance sur sa piste dans une noirceur croissante. Boris Vian imagina le déroulé de ce roman aux accents sullivanesques, en écrivit quatre chapitres et s'arrêta là. Pour les cent ans qu'il aurait eus, ses héritiers ont confié à l'OuLiPo la mission d'écrire la suite manquante. L'Ouvroir a répondu oui.Un cadeau pareil, on n'y échappe pas.

J'achète ce livre grand format à 18.00 €