Corruption au Kenya : un livre terrorise les libraires et agace les politiques

Clément Solym - 24.04.2009

Edition - Société - corruption - Kenya - libraires


La publication d'un ouvrage portant sur le Kenya et la corruption des fonctionnaires, autant que du système politique du pays met les libraires et les représentants du gouvernement assez mal à l'aise. Et l'on comprend les uns comme les autres...

It’s Our Turn to Eat: The Story of a Kenyan Whistleblower, écrit par Michela Wrong a jeté un énorme pavé dans la mare : cette enquête se concentre entre autres sur John Githongo, que le gouvernement a chargé en 2003 de diriger une unité spéciale, et qui fait état d'une corruption qui gangrène littéralement le pays, impliquant des politiques à divers niveaux. La lutte de ce journaliste pour faire éclater la vérité l'a même contraint à l'exil, quittant le pays en 2005.

« Le fait que la corruption existe dans les pays d'Afrique de l'Est n'est pas étonnant. Elle est tellement liée à la culture du Kenya : il y a toute une codification pour la comprendre », explique-t-il. Mais la multitude de détails rend le livre extrêmement dangereux.

D'un côté, les politiques impliqués menacent de porter plainte pour diffamation et des poursuites judiciaires multiples pourraient être engagées pour défendre un honneur souillé ou une réputation mise à mal.

Mais c'est du côté des libraires que l'on redoute tout particulièrement l'ouvrage. Le livre fait peur, du fait des représailles qui tomberaient sur les vendeurs qui mettraient le livre en vitrine, si bien que pour l'heure, seul un document PDF circulerait et les exemplaires diffusés seraient importés comme des marchandises de contrebande. Beaucoup de noms sont évoqués dans cet ouvrage, mettant en cause différents niveaux de la hiérarchie.

Le livre sera disponible en juin aux États-Unis, et l'éditeur a mis en ligne une version ebook - pour le même prix que la version papier... - que les Kenyans peuvent télécharger légalement. Un porte-parole du gouvernement est cependant intervenu pour clamer le jeu. Alfred Mutua explique ainsi que les peurs des libraires seraient infondées et qu'il n'a même pas entendu parler de personnes redoutant de vendre ce livre...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.