Coup de foudre à Notting Hill : la librairie de Hugh Grant, repère d'amoureux

Clément Solym - 29.11.2018

Edition - Librairies - Coup foudr Notting Hill - Hugh Grant libraire - Julia Roberts film


La librairie qui a pour partie inspiré le film Coup de foudre à Notting Hill devient un lieu de rencontre pour les amateurs de livres et de cinéma. Les propriétaires – James et Howard Malin – se sont penchés sur la question, et observent une tendance pour le moins étonnante.



 

Ah, Hugh Grant en libraire, trentenaire divorcé, séduisant en diable, et dont la vie est partagée entre sa boutique, une vie tranquille et son ami Spike... Et soudainement, cet enchantement simple, comme dirait Christian Bobin, se retrouve bouleversé par l’arrivée d’Anna Scott, actrice la plus en vogue d’Hollywood. 

Campée splendidement par Julia Roberts...




Roger Mitchell, le réalisateur, s’était en effet inspiré de l’établissement The Notting Hill Bookshop, pour la librairie de son personnage, William Thacker, incarné par Hugh Grant. Et les propriétaires du véritable établissement expliquent que leur librairie a une réputation qui les dépasse un peu. « Nous avons eu plusieurs demandes, au cours des dernières années, et même de personnes que nous ne connaissons pas du tout. Par exemple, ce couple américain, que nous n’avions pas rencontré, avant qu’ils ne viennent pour leur anniversaire. »

Anniversaire ? Oui, de mariage : des couples de partout dans le monde sollicitent les libraires pour se fiancer, ou célébrer dans la librairie, leur engagement. Photos devant la vitrine, partages sur les réseaux, et tout le tralala...

En somme, les libraires jouent sur la célébrité, un peu malgré eux, que leur a conféré le film. Sorti en 1999, le film devenu culte – au point d’avoir généré des visites de fans en provenance d’Allemagne, de Chine ou encore d’Australie.

Le succès des robes de Sylvie Facon
brodées dans des livres anciens

 

Son vingtième anniversaire approche d’ailleurs à grands pas, et les frères Malin s’attendent à être littéralement inondés de demande de fiançailles, dans leur librairie. « Nous ne comprenons pas toujours ce qu’ils nous proposent, mais, s’ils nous demandent de faire quelque chose de spécial, nous le faisons », assurent les propriétaires.

Au cours des cinq dernières années, de jeunes couples sont même venus en lune de miel à Notting Hill, pour le plaisir d’entrer dans la librairie du film. Un certain Marius Köppen a caché sa bague de fiançailles dans un livre de Harry Potter, avant qu’Angela, sa moitié, ne s’extasie devant cette demande.

« Je ne m’attendais pas à cette demande. Je n’y étais pas préparée en allant à Londres. C’était incroyable et je leur suis tellement reconnaissante d’avoir rendu ce moment à ce point spécial pour moi », explique-t-elle. 

Une grande nouvelle, pour les propriétaires : si The Travel Bookshop, dans le film, ne connaît pas la crise, en août 2011, l’établissement installé depuis 1979 avait vécu une véritable mauvaise passe. Les habitants de Notting Hill avaient été mobilisés pour sauver les lieux, menacés de fermeture.



 
via Telegraph


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.