Coup de projecteur sur les livres miniatures

Clément Solym - 17.03.2009

Edition - Les maisons - livres - miniatures - histoire


L’idée de miniaturiser le livre est apparue bien avant l’existence du support papier tel que nous le connaissons à l’heure actuelle. Déjà les Babyloniens composèrent des textes sur des tablettes d’argile de très petite taille. Nous sommes alors 2000 ans avant J.C.

Quand l’écrit vint se porter sur le support papier, des artisans illustrateurs, écrivains composèrent des ouvrages d’art qui, pour être terminés, demandèrent pour certains plusieurs années de travail. Réaliser un livre minuscule relève toujours d’un véritable défi. Dans les règles, un livre est considéré comme miniaturisé lorsqu’il ne dépasse pas sept centimètres et demi.

Dès l’apparition de l’imprimerie, les premiers livres minuscules ont suivi. Les titres proposés sont bien sûr tout d’abord religieux. Mais, dès le XVI° siècle, on y retrouve des sujets beaucoup plus diversifiés. On trouve à présent de grands collectionneurs de livres miniatures.

L’éditeur Robert Huet fait indéniablement partie de ces passionnés. Sur son site vous pourrez retrouver une petite histoire du livre minuscule mais également de très nombreuses informations autour de cette déclinaison particulière de l’objet livre.

Sur la page dédiée du site AbeBooks, différents titres sont disponibles à la vente, des plus simples aux plus recherchés.