Coût du piratage de livres en France : 750 emplois et 147 millions €

Clément Solym - 13.11.2008

Edition - Société - piratage - livres - France


C'est en effet ce qu'une étude amorcée par le cabinet Equancy & Co annonce aujourd'hui, dans une analyse des différents secteurs culturels en France. Dans le domaine du livre, ce seraient donc 750 emplois directs qui seraient perdus du fait ce cette pratique, largement favorisée, selon l'étude, par l'apparition d'une offre internet à moins de 30 € et de débits rapides.

De même, en termes strictement financiers, près de 147 millions € de recette viendraient à manquer pour l'industrie, qui reste, contrairement aux chiffres publiés en Italie, la moins touchée d'entre le disque, le film et la télévision.

Fort heureusement, des personnes sensées parviennent à remettre les choses à leur place. Pour Laurent Benzoni, professeur d'économie à l'université Paris Panthéon-Assas, « Il ne faut pas se laisser prendre au jeu qui voudrait qu’un fichier piraté soit un fichier non vendu ». Reste donc qu'un « taux de substitution » équivalent à 10 % a été retenu pour coller plus à la réalité... Pardon pour le réalisme...

Pour les différents secteurs analysés, ce serait alors une perte de plus de 1,2 milliard d'euros, et de 5000 emplois directs perdus, mais 10.000 si l'on prend en compte les indirects, estime l'enquête. De plus amples renseignements devraient nous parvenir dans la journée.

Vous pouvez retrouver également l'analyse détaillée de cette étude dans nos colonnes.