Création de l’ALCA, l’agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine

Antoine Oury - 03.04.2018

Edition - Société - ALCA - agence livre nouvelle aquitaine - agence régionale livre


Après plusieurs mois de travail, une modification attendue intervient au sein de la chaîne du livre en Nouvelle-Aquitaine : dès ce début du mois d'avril, Écla, le Centre régional du livre en Limousin et le Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes fusionnent au sein de l’ALCA, l’agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine.


De génération en génération, Bruce Krebs, La Rochelle
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


Dans le contexte de la nouvelle organisation territoriale, la région Nouvelle-Aquitaine, en lien avec l’État, a fait le choix de se doter d’une agence unique par fusion des agences existantes (Écla, le Centre régional du livre en Limousin et le Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes).

 

Présidée par Bruno Boutleux et dirigée par Coralie Grimand, l’agence livre, cinéma et audiovisuel (ALCA) accompagnera les professionnels des deux filières culturelles par une politique territoriale de soutien au livre et à la lecture, au cinéma et à l’audiovisuel, à l’éducation artistique et culturelle, sur plusieurs niveaux, de la création à la diffusion en passant par la production et l’éducation artistique et culturelle. 

 

Les parcours et problématiques de développement des professionnels sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine seront suivis par l'agence, qui s’appuie sur des dispositifs régionaux d’accompagnement technique et financier dédiés aux deux filières, tout en travaillant à des coopérations interprofessionnelles entre celles-ci. « L’ALCA a, par ailleurs, vocation à encourager la création et l’émergence sur tout le territoire néo-aquitain, à renforcer le maillage territorial sur ces thématiques, à garantir les droits culturels et l’accès à tous les publics de tous les territoires à une offre culturelle et de création innovante, plurielle et indépendante », indique l'agence dans un communiqué.

 

L’ALCA est l’instance privilégiée des politiques concertées entre l’État et la Région, en articulation avec les politiques culturelles des départements, des métropoles et des collectivités, garantissant la cohérence de l’action publique dans le territoire. Le contrat de filière Livre Nouvelle-Aquitaine pour la période 2018-2020, signé le vendredi 6 avril prochain à Bordeaux, permettra d'inscrire l'action de l'ALCA dans la durée, pour la filière livre. Ce contrat prévoit en effet un budget annuel de 1,3 million € pour le livre.

 

Bruno Boutleux, président de l’ALCA, a démarré sa carrière comme entrepreneur de spectacles puis directeur du Centre d’information du rock et des variétés qui devient, sous son impulsion, l’IRMA (Centre d’information et ressources pour les musiques actuelles). Directeur du Fonds pour la création musicale, puis directeur général des jeunesses musicales de France, il est nommé directeur général de l’Adami en 2008. 

 

ÉDITindé : “Défendre la bibliodiversité, un enjeu
économique et démocratique”

 

Avec l’ensemble des équipes de l’ALCA (environ 50 personnes) sur les différents sites (Bordeaux, Limoges, Poitiers-Angoulême), Coralie Grimand assurera la mise en œuvre de la politique culturelle de la région Nouvelle-Aquitaine : elle a effectué l’essentiel de son parcours professionnel à la direction de politiques territoriales et d’agences de développement.

Elle a également créé et dirigé pendant dix ans l’activité de conseil en politiques culturelles et créatives d’un cabinet de conseil du secteur privé, à destination de ministères, régions, métropoles et institutions culturelles.
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.