Créer un spot TV pour le Kindle, pour qu'Amazon s'épargne des publicitaires

Clément Solym - 04.08.2010

Edition - Société - publicité - kindle - television


Pour faire suite aux désormais 15 minutes de gloire warholienne que YouTube propose à ses utilisateurs, Amazon met en place un concours avec 15.000 $ de lots à remporter. Parce que 15.000 $ tout court, c'était pas possible. Il s'agit de faire plancher le commun des mortels autour du spot télé qu'ils aimeraient réaliser pour présenter les mille et un avantages du Kindle.



Parce que la créativité des clients et leurs idées valent cher, et qu'Amazon est bien décidé à ne pas avoir à les monnayer, Rich Williams, directeur de la publicité chez Amazon fait suite à You Amazon Ad Contest, qui s'était déroulé l'an passé. Les résultats satisfaisants de l'année dernière ont alors donné envie de replonger les mains dans le cerveau disponible des consommateurs, suivant l'emploi du temps très précis qui suit :
  • entre le 1er août et le 3 septembre, on soumet sa vidéo de 30 secondes visant à la promotion du Kindle.
  • Du 4 au 19, cinq finalistes seront retenus par la société, avec le grand vainqueur et les quatre loosers.
  • Le 20 septembre, les personnes seront dévoilées, le gagnant partira avec 15.000 $ de chèques-cadeaux et les autres avec 2500 $ de chèques-cadeaux itou.
Donc en somme, Amazon se prépare à faire des campagnes de publicités sur internet et probablement à la télévision, comme il l'a déjà fait, en puisant directement dans la tronche des gens qui sont prêts à faire cela gratos.

Les recommandations sont simples (et données à cette adresse), tout ce qu'il faut faire c'est donner envie d'acheter le Kindle. C'est pourtant pas compliqué, vu le nombre de clampins qui se sont déjà rués dessus. Trois valeurs fortes pour ce faire, créativité, susciter l'envie et concrétisation de la vente.

Et Amazon de rappeler les grands principes sur lesquels on peut jouer, que ce soit la lecture en plein soleil ou la connexion 3G pour acheter un livre en toute urgence..

Alors, dernier point : inutile de tenter de faire valoir que de jeunes publicitaires pourraient démontrer leur talent auprès de la société de Seattle. C'est ridicule. Mais si cela arrive, je ravale mes mots. L'idée massivement à retenir ici, c'est qu'Amazon s'offre une campagne de pub à pas cher. Tout en sollicitant un maximum de monde.

Non, mais !