medias

Crise sanitaire : l'avocate d'Ahmet Altan réclame sa libération immédiate

Antoine Oury - 16.04.2020

Edition - Justice - Ahmet Altan auteur - Ahmet Altan coronavirus - Ahmet Altan prison


Figen Albuga Çalıkuşu, avocate de l'écrivain Ahmet Altan, arrêté en 2016 en Turquie et depuis retenu en détention provisoire, a demandé la libération d'urgence de son client. Âgé de 70 ans, ce dernier est particulièrement exposé aux risques d'infection liés au coronavirus, assure l'avocate auprès de la 16e chambre criminelle de la Cour suprême d'appel. Elle appelle cette dernière à statuer rapidement sur la situation de l'auteur.



Le 13 avril dernier, le ministre de la Justice turc, Abdulhamit Gül, a annoncé que 17 prisonniers, dans cinq institutions pénales, ont été contaminés par le coronavirus, tandis que trois détenus ont succombé des suites de la maladie. Une situation inquiétante, qui a rapidement poussé les autorités et le Parlement turcs à adopter rapidement une loi pour en libérer des milliers.

90.000 d'entre eux, soit un prisonnier sur trois, seraient concernés par cette libération anticipée, sous certaines conditions.

Une loi qui ne concerne pas les prisonniers politiques, et qui ne permettra donc pas la libération d'Ahmet Altan et d'autres détenus à risque, enfermés dans les prisons turques. 

« Ahmet Altan ne fait pas partie de la structure hiérarchique de l'organisation terroriste, il n'a pas reçu d'instructions, il n'est pas membre de l'organisation et il n'a aucune mesure qu'il a prise avec l'organisation », indique l'avocate Figen Albuga Çalıkuşu, qui rappelle que son client est accusé d'avoir aidé une accusation terroriste « en écrivant ». 

Retenu depuis 1290 jours, Altan a été condamné à 10 ans et demi de prison pour « aide à un groupe terroriste ». En novembre 2019, il avait été libéré, mais rapidement arrêté, à nouveau, après un appel du procureur général. Altan reste soupçonné par les autorités d’être en lien avec le mouvement d’un prédicateur islamique, Fethullah Gülen, qui serait à l'origine du coup d'État contre le régime de Recep Tayyip Erdoğan, en 2016.
 
« Je souhaite qu'un verdict urgent et préventif de libération ou de mise en liberté surveillée soit prononcé pour Ahmet Altan face à cette grave menace pour la vie, dans les plus brefs délais et sans plus attendre », souligne Figen Albuga Çalıkuşu dans sa pétition à la Cour suprême d'appel.


via Bianet


Commentaires
Au fond c'est très simple pour Erdoghan : qu'on libère les "droit commun" qui (en principe) ne risquent pas de porter atteinte à son pouvoir. Que les autres crèvent du covid ou d'autres causes, puisque ils sont une menace potentielle pour ledit pouvoir.
Je lance ici la première chose qui me vient à l'esprit. Pour ceux qui s'astreignent à détériorer l'image des écrivains:



"Risqueriez-vous votre vie, votre santé ou votre liberté pour ces paroles qui vous étouffent et ne pouvez crier que par des mots: ces signes presque impuissants qu'il faut souvent traduire?

Ne soyez pas malveillants: foutez la paix aux auteurs; remerciez-les, plutôt, pour leurs livres."
Turkish prisoners fact becomes a tragedy of Europe. EU can not get rid of this dirt by washing their hands. History records everyone’s stand.
il faut que Erdoghan cesse d'être un tyran ,qu'il libère Ahmet Altan ne pourrait pas lui nuire !alors,courage Mr Erdoghan !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.