Crise sanitaire : un kit de survie pour les auteurs

Nicolas Gary - 19.03.2020

Edition - Société - crise sanitaire covid19 - kit survie auteurs - édition coronavirus


La Ligue des auteurs professionnels, avec ses membres du secteur du livre la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, les États généraux de la BD et l’ADABD proposent un kit de survie en cette période de crise sanitaire. Différentes propositions et outils sont mis à disposition de tous pour aider au quotidien.



Free-Photos CC 0

 

À disposition, un document exhaustif qui propose différentes mesures, certaines transversales artistes-auteurs, d’autres spécifiques aux métiers des créateurs dans le livre. Le texte dresse une liste des dispositifs accessibles à tous les Français, en interrogeant leur accès pour les auteurs.

On sait que ces derniers sont les premières victimes des bugs administratifs divers et variés... Parmi les propositions, on retrouve l’indemnité mensuelle d’urgence, la suspension des factures de diverses charges, la gratuité des cotisations IRCEC ou encore le gel de remboursements de prêts. Pour ce qui est en lien avec le secteur du livre, le maintien des rémunérations dans le cas d’événements annulés, mais subventionnés, le versement immédiat du droit de prêt, l’assurance du paiement des redditions de comptes et autres à-valoir.

« Cette première mouture est appelée à être complétée par d’autres organisations d’artistes-auteurs, pour prendre en compte les spécificités des différents métiers créatifs » précise la Ligue des auteurs professionnels.




 

En plus de propositions de mesures, les auteurs ont accès à des mails types pour demander le maintien de leurs rémunérations dans différents cas. Est aussi lancée une grande enquête pour mesurer les impacts financiers et sociaux des annulations d’événements ou du ralentissement de l’économie sur leurs vies.

« À l’heure d’aujourd’hui, nous avons certainement une conscience partielle des effets de bord qu’aura cette crise sanitaire sur notre profession », déclare Samantha Bailly. « Le mieux est encore d’interroger les auteurs et autrices eux-mêmes pour comprendre ce qui leur porte préjudice dans leur quotidien, et adapter des propositions en fonction. »


Le ministère de la Culture a exprimé les premières mesures en faveur du secteur du livre. Il est précisé que des mesures de soutien spécifiques aux artistes-auteurs sont à l’étude. Les organisations professionnelles seront-elles entendues ?

 



De son côté, la SGDL demande « aux pouvoirs publics la mise en place d’un fonds d’aide d’urgence destiné à venir en aide aux auteurs qui subiraient, malgré ces mesures, des pertes de revenus ». Et que, dès cette semaine, les moyens suffisants « soient déployés », pour que l’aide promise par le ministre puisse intervenir. 

Enfin, dernier point, il faut encore définir avec la rue de Valois comment les auteurs « pourraient également bénéficier des mesures exceptionnelles mises en place par le Gouvernement à destination des travailleurs indépendants pour compenser leurs pertes de revenus ».


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.