Croissance et résultats modestes pour Harlequin

Clément Solym - 01.05.2008

Edition - Economie - Harlequin - livres - collection


Voilà une histoire qui commence mal : les ventes chutent de 11,8 %, pour un total de 110 millions de dollars et le bénéfice d'exploitation a chuté de 15,2 %, pour atteindre les 16,2 millions lors de la clôture de ce premier trimestre 2008. Une situation qui semble globalement s'appliquer au groupe.

En Amérique du Nord, on constate une diminution dans la vente au détail, ce que l'entreprise analyse comme un contrecoup des ventes nombreuses du premier trimestre 2007, qui contenait un calendrier de publication bien plus dense. Par ailleurs, les ventes sur le net n'ont pas compensé les baisses constatées via les réseaux traditionnels.

Torstar, société mère déclare qu'elle continue à se préparer à « une croissance modeste » pour cette année, « à moins qu'il n'y ait un important ralentissement économique aux États-Unis dans le domaine de la distribution ». Bien que le ralentissement économique n'ait pas encore nui à Harlequin dans ses résultats du premier trimestre, « si l'économie américaine poursuit sa régression, les impacts négatifs se constateront au cours de l'année ».

Et monsieur Lapalisse, une heure avant d'ouvrir un livre, ne lisait toujours pas.