CSG pour les auteurs, CNL, bibliothèques et BnF : budget 2019 de la Culture

Antoine Oury - 24.09.2018

Edition - Société - CSG auteurs - ministere culture budget - bibliotheques DGD budget


La ministre de la Culture Françoise Nyssen se prêtait aujourd'hui à l'exercice de la présentation du budget 2019 de son ministère, peu après la présentation du projet de loi de finances en Conseil des ministres. La ministre a mis en avant la poursuite de sa politique d'éducation artistique, d'accès à la culture et de valorisation de la diversité culturelle.


Françoise Nyssen lors de la présentation du budget 2019
 

Le ministère de la Culture bénéficiera en 2019 de crédits budgétaires, hors pensions, légèrement plus élevés que l'année précédente, selon la loi de finances 2019. Avec 3,418 milliards €, ce sont quelques millions supplémentaires par rapport aux 3,395 milliards de l'année précédente. 

 

Les crédits alloués à la mission Médias, livre et industries culturelles sont en légère baisse par rapport à la loi de finances initiale de 2018, avec 575 millions € contre 586 millions €. 

 

L'éducation artistique et culturelle, fer-de-lance de la politique culturelle de Françoise Nyssen, se voit attribué un budget de 145 millions €, dont les 34 millions € consacrés au Pass Culture et à son expérimentation, qui commence cet automne dans plusieurs régions françaises.

 

CSG pour les artistes-auteurs

 

Très attendue par les artistes-auteurs et les organisations qui les représentent, la compensation de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) a été prolongée par le ministère de la Culture. 18 millions € sont prévus à compter de 2019 pour assurer une compensation durable de la CSG des artistes-auteurs, annonce le ministère, sans préciser si un ajustement des prélèvements sera ensuite mis en place.

 

« Nous continuons la concertation avec les organisations professionnelles d'auteurs, qui n'avait pas eu lieu depuis 5 ans », a souligné Françoise Nyssen.

 

DGD pour les bibliothèques

 

La Dotation Générale de Décentralisation, utilisée par les bibliothèques pour financer l'extension des horaires d'ouverture, bénéficie d'une hausse de 2 millions € en 2019, a annoncé la ministre de la Culture. Son montant total atteint ainsi les 90 millions €.

 

265 bibliothèques ont été accompagnées dans l'extension de leurs horaires, a révélé Françoise Nyssen, pour, en moyenne, 6 heures d'ouverture supplémentaires par semaine.

 

Le budget du CNL

 

Dès 2019, le budget du Centre National du Livre ne dépendra plus des recettes des taxes, mais de l'État directement. « Les moyens alloués permettront au CNL de couvrir ses dépenses de fonctionnement et d’investissement courant et de maintenir, comme en 2018, un niveau élevé de soutien au secteur professionnel du livre », garantit le ministère de la Culture.

 

Quel avenir pour un Centre national
du livre dépendant de l'État ?


300 millions € de crédits ont été alloués au livre et à la lecture en 2019, soit 1 % de baisse par rapport à 2018, et ils incluent le budget du CNL.

 

Les finances et le personnel de la BnF

 

La rénovation du Quadrilatère Richelieu de la BnF se poursuivra jusqu'en 2020, avec, en parallèle, la constitution d'un « nouveau projet culturel et muséographique destiné à ouvrir les collections du site à de nouveaux publics ». Pour financer la coûteuse rénovation de Richelieu, le ministère renouvelle une subvention d'investissement à 24 millions €.

 

Les crédits de fonctionnement de la BnF augmenteront de 2 %, avec 3,5 millions € auparavant accordés par le Centre national du Livre.

 

500.000 € seront transférés depuis le programme 224, « Transmission des savoirs et démocratisation de la culture », « pour contribuer au plan de rattrapage indemnitaire ministériel pour les agents appartenant au corps des bibliothèques ». Dans le même temps, le ministère prévient : « Un effort de maîtrise de la masse salariale de la BnF sera engagé. »

 

Le projet de rénovation de la Bibliothèque publique d'information sera également engagé en 2019, annonce le ministère.

 

Des « contrats territoires écriture »

 

Sur le modèle des « contrats territoires lecture », qui permettent de contractualiser les efforts respectifs de l'État et d'une collectivité pour soutenir la filière du livre, le ministère de la Culture annonce la création de « contrats territoires écriture », déjà évoqués en juillet dernier, mais pas vraiment explicités pour le moment.

 

Organisation et contrôle des actions

 

Françoise Nyssen a annoncé qu'une cinquantaine de postes « de l'administration centrale » ne seront pas remplacés l'année prochaine, mais que les emplois au sein des Directions régionales des affaires culturelles seraient « sanctuarisés ». « Chaque euro dépensé doit pouvoir être tracé et son impact mesuré », a également souligné Françoise Nyssen, qui affirme s'engager pour l'efficacité de la politique publique en matière de culture.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.