Cuba : L'écrivain Abel Prieto quitte le ministère de la Culture

Clément Solym - 06.03.2012

Edition - International - Cuba - Abel Prieto - conseiller du président


Le président de Cuba Raul Castro vient de rendre sa liberté au ministre de la Culture, Abel Prieto, qui depuis 15 ans officiait au ministère. Satisfait des résultats obtenus par son ministre, Raul a décidé de le garder pré§s de lui toutefois, en lui octroyant un poste privilégié de conseiller du président. 

 

Selon un communiqué diffusé par le gouvernement, et cité par l'AFP, « le Conseil d'État (exécutif), sur proposition de Raul Castro, a accepté de libérer le camarade Abel Prieto de sa charge de ministre de la Culture ». Il sera ainsi remplacé par Rafael Bernal. 

 

« Compte tenu de son expérience et des résultats positifs obtenus dans l'exercice de ses fonctions », poursuit le communiqué, Ael Prieto qui officiait depuis 1997 prendra donc ses nouvelles fonctions désormais auprès du président cubain directement. 

 

 

 

En avril 2011, Abel Prieto avait également été démis de ses fonctions, à l'occasion du 6e Congrès du parti communiste. À l'époque, il était admis que ce romancier, anciennement chef de l'Union nationale cubaine des écrivains et artistes, souhaitait pouvoir profiter d'un peu plus de temps pour

se remettre à l'écriture. 

 

Toutefois, on racontait aussi que les différents auteurs qu'il avait protégés, auraient commencé à peser sur le président, critiqué dans ses réformes du pays. 

 

Prieto est auteur de nombreux contes et essais. 

 

 

 Retrouver Abel Prieto