Cultura installe une grosse imprimante à livre dans son espace de La Villette

Clément Solym - 13.12.2016

Edition - Librairies - Cultura impression demande - librairies imprimer livres - Orsery print demand


Avec l’ouverture d’un nouvel espace Cultura dans Paris, situé à la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette, l’enseigne se ménageait une petite surprise. En effet, elle a implanté dans son magasin une machine de guerre – pour l’impression de livres. 

 

 

 

Dans un partenariat avec la solution d’impression à la demande d’Orsery, Cultura se positionne comme la première chaîne de grandes surfaces culturelles à disposer d’un pareil outil. 

 

« L’objectif de cette première implantation est de mettre en valeur cette nouvelle offre et de convaincre un maximum d’éditeurs de la rejoindre. Grâce à cette solution innovante multi-éditeurs, Cultura et Orséry créent les conditions pour permettre au secteur de l’édition de se réinventer », explique-t-on. 

 

La production de livres se déroule en quelques minutes, avec une édition en noir et blanc ou couleur, et une qualité revendiquée. « Les clients peuvent également adapter les livres imprimés à leurs éventuels besoins : dyslexie, gros caractères, format voyage ou livres bilingues », précise-t-on.

 

Le catalogue compte à ce jour 2500 livres, avec une liberté totale des éditeurs que d’ajouter ou d’enlever leurs titres, en fonction de la volonté des auteurs. Parmi les premiers partenaires, on retrouve Editis, Les Éditions de la Martinière, Plon, le Seuil, Dargaud ou encore Belfond.

 

« Nous ne faisons pas la course au nombre de titres, mais aux titres ayant des rotations et du potentiel. Nous pourrions afficher les 200 000 titres de la BNF, mais ce n’est pas la priorité. La priorité est bien de fournir des titres demandés », précisait déjà Christian Vié, le fondateur, à ActuaLitté en mars dernier.

 

L’appareil n’est pas encore présent dans les 73 espaces Cultura, mais pourrait donner des idées, bien entendu.  

 

À terme, l'objectif d'Orsery est de faire changer le postulat du client « qui dit aujourd'hui : "Ça ne sert à rien d’aller dans la librairie de proximité pour le livre que je veux, ils ne l’auront pas" par « je vais dans ma librairie de proximité, car je suis sûr de le trouver plus rapidement qu’avec internet, je vais pouvoir le personnaliser et en plus j’ai un mode de consommation écoresponsable pour le même prix ! »

 

L'implantation en librairies d'une telle machine coûte 250 € HT par mois, avec un chèque de caution de 15.000 € (encaissés), malgré un coût de production des ouvrages relativement faible (aux alentours de 8 € l'unité). Le modèle, une Ricoh Pro C901 coûte 80.000 € et il faut parvenir à vendre 6000 livres par an — soit une trentaine de livres par jour, sur 200 jours — pour être rentable. 

 

« L’objectif de cette implantation chez Cultura est de mettre en valeur la solution Orséry et de convaincre les éditeurs. » Le catalogue devra donc bien tourner...