Cultura, l’esprit jubile... Mont-Saint-Martin un peu moins

Fasseur Barbara - 18.04.2018

Edition - Economie - Cultura Mont Saint Martin - Installation Economie Cultura - Longwy Cultura Crainte


Dans le bassin de Longwy en Lorraine, la possible installation de l’enseigne Cultura à Mont-Saint-Martin inquiète les locaux. Quelques mois après l’inauguration de Lexy Park, zone commerciale abritant une dizaine de grosses enseignes, cette nouvelle installation aux abords de l’agglomération transfrontalière menacerait les petits commerçants.

 
Cultura 4 Temps - La Défense
(ActuaLitté, CC, BY SA 2.0)
 
 

Le mois dernier, le Républicain Lorrain faisait le point sur l’avancement de l’implantation de trois nouvelles grosses enseignes. Burger King, Cultura et Lidl prévoient en effet d'ouvrir leurs boutiques dans la zone commerciale de Mont-Saint-Martin. Alors que la perspective d’un bon Whopper ou du retour du distributeur allemand n’a pas semblé révolter les habitants, l’arrivée de Cultura, en revanche…

 

Distributeur français, Cultura est la deuxième enseigne spécialisée dans la commercialisation de biens et loisirs culturels et créatifs en France. Il y a un mois, on apprenait qu’une demande d’autorisation de permis de construire avait été déposée en mairie de Mont-Saint-Martin.

 

Le maire de Mont-Saint-Martin, Serge de Carli, admet que la confirmation de cette volonté d’implantation a été vécue comme « inquiétante » pour de nombreux habitants et acteurs du livre présents sur le territoire, les libraires indépendants en première ligne.

 

L’ancien gérant de la librairie indépendante Virgule à Longwy, Robert Rousseau, aujourd’hui conseiller municipal, est lui-même préoccupé par cette implantation. « On crée d’un côté pour détruire de l’autre. Évidemment, il y aurait énormément de casse au niveau des petits libraires si Cultura s’installait. Et ce sans parler de ce qu’on y trouve : une littérature ou une musique qui rapportent de l’argent, bien dans l’air du temps. C’est-à-dire le règne de la pensée unique et la fin de la culture poil à gratter. L’enseigne ne fait que travailler sur des marges et jouer avec des quantités » rapporte le Républicain Lorrain

 

Les auteurs et maisons d’éditions lorrains y voient également un véritable danger, comme l’exprime le responsable d’une des structures : « C’est scandaleux comme projet. Et c’est un danger pour les librairies indépendantes bien au-delà des territoires concernés. Les secteurs “livres régionalistes” y sont abandonnés, et on n’y trouve pas d’interlocuteurs. C’est une usine, pas une enseigne culturelle. »
 

Le Furet du Nord se développe
avec deux librairies en Belgique


D’autres, en revanche, comme les musiciens, y voient une nouvelle positive comme Zilber Karevski, écrivain et chanteur-compositeur qui se dit prêt à laisser une chance de faire ses preuves au dirigeant de la future enseigne : « J’ai découvert que ces enseignes dépendent fortement de leur directrice ou directeur. Si ce(tte) dernier(e) est engagé(e) dans la culture, ça peut fonctionner. »
 

Commentaires

C'est Whopper et non wooper...
Whoops... Erreur de végétarienne, merci de la correction !

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.