D'André Malraux à Jul, 60 années de ministère de la Culture

Victor De Sepausy - 23.07.2019

Edition - Société - ministère Culture - André Malraux - loi Lang


Le ministère de la Culture célèbre ses soixante ans, dont le décret fondateur date du 24 juillet 1959. André Malraux, qui allait occuper le premier poste de ministre, lui donna « mission de rendre accessibles les œuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français, d’assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel et de favoriser la création de l’art et de l’esprit qui l’enrichissent ».


 

Pour l’occasion, le cabinet de Franck Riester vient de communiquer un dossier retraçant les soixante années de combats, présentant les multiples missions de la rue de Valois. Manifestement, la loi Hadopi n’y figure pas parmi les plus grandes réalisations, cantonnée à quelques lignes rapides. C’est heureux.

La loi Lang, en revanche, permettant aux éditeurs de fixer le prix de vente de leurs livres est évoquée à différentes reprises. 

Avec un budget de 10 milliards €, 299,4 millions € sont consacrés au livre et aux industries culturelles. On peut également, pour un peu plus d’histoire encore, retrouver la frise mise en ligne, partant du premier gouvernement de la Ve République. Étrangement, elle s’arrête en 2025…

Quant à Jul, nous profitons de ce qu’il a fourni l’illustration du dossier pour le remercier : ses bandes dessinées, l’adaptation en série sur Arte… tout cela apporte un lot d’éclats de rire qui méritaient bien de chaleureux remerciements. Pas trop, cependant, il fait déjà assez chaud.

Et notons avec plaisir que le président de la République, croqué dans le dernier tome sous l’aspect de l’homme de Cro-Macron, a su également faire preuve d’humour…





Commentaires
Plus d'un demi-siècle de gabegie entre petits marquis poudrés dans l'nez, du homard dans les assiettes, une honte absolue ce ministère amère pour les auteurs.
l'Enseignement artistique public est en train de disparaitre en France, avec une précarisation généralisée des enseignants (CDD à vie ! Payés au SMIC et en-dessous ! Inorganisation des "concours" bidons) le tout régenté par les collectivités qui abusent de leur trop grand pouvoir; à quoi sert ce ministère ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.