Dans cette librairie du Caire, tout le monde veut vous entendre crier

Antoine Oury - 31.10.2016

Edition - Librairies - librairie salle à cri gueuloir - Bab Aldonia librairie - librairie le Caire


Le Caire est le genre de ville qui peut vous engloutir et vous recracher comme une boule de nerfs. Heidi Radwan, libraire au sein de la mégalopole égyptienne, a donc installé une « salle à cri » au sein de son établissement, Bab Aldonia. 

 

La librairie Bab Aldonia, via sa page Facebook

 

 

Bab Aldonia est une librairie très animée : des groupes s'y produisent régulièrement, tandis que les discussions y résonnent en permanence, facilitées par les confortables canapés, les rafraîchissantes boissons et l'ambiance détendue qui règne. Ateliers de dessin pour les enfants, cours de musique ou d'écriture de scénario ou encore ciné-club, les activités ne manquent pas.

 

Avant de s'y atteler, Heidi Radwan propose toutefois à ses clients et visiteurs de se détendre d'une manière un peu particulière : dans un coin de la librairie, derrière une porte marquée « Scream Room », ils sont cordialement invités à... hurler de toutes leurs forces. « Quand Le Caire vous oppresse et que le monde est trop pesant autour de vous, vous entrez et vous criez dans le noir », résume le propriétaire de la librairie.

 

 

 

Évidemment, la pièce est équipée de murs insonorisés, histoire de ne pas faire sursauter tout le monde, mais aussi d'une batterie, histoire de vraiment transformer tout ce stress en vacarme généralisé. Flaubert et son gueuloir n'auraient certainement pas dénigré l'idée...

 

C'est un client de la librairie qui a suggéré l'installation de cette pièce à Radwan : en réalité, l'objectif premier était la mise en place d'une pièce destinée aux répétitions musicales, qui s'est transformée en un lieu où tout le monde pourrait donner de la voix.

 

L'effet pervers, c'est que « la Scream Room est devenue plus populaire que nos livres », explique Heidi Radwan, qui a également remarqué que d'autres commerces s'étaient équipés en pièces à cri... 

 

 

 

via CNN