medias

Dans la Bibliothèque des livres écrits et publiés par des Non Humains

Clément Solym - 10.03.2020

Edition - International - bibliothèques livres - intelligence artificielle livres - livres humains création


Depuis 2008, Atomic Activity Books s’est lancé dans une forme d’édition très expérimentale. Karen ann Donnachie et Andy Simionato s’aventurent sur des terres surprenantes. L’un de leurs derniers projets, présenté en 2019 à Milan s’appelle The Library of Nonhuman Books. Et comme son nom l’indique, aucun être humain n’a été sollicité pour les rédiger…


 

En juillet 2019, lors du xCoAx, manifestation au croisement des arts, de l’informatique et de la culture, Atomic a dévoilé ses livres écrits, publiés et imprimés par une intelligence artificielle. Une forme d’édition artificielle, pas dénuée d’intelligence en la matière. 

L’idée est de montrer que même une machine peut « lire », quand bien même ce serait avec un rapport au texte totalement différent de celui d’un être humain. Dans le cadre d’une recherche plein texte, par exemple, le moteur dont on se sert va bel et bien inspecter des millions de pages…

Alors, comment ces livres sont-ils produits ? Tout part d’un code qui est couplé au travail de numérisation et de reconnaissance de caractère d’un appareil assez traditionnel. On ajoute une dose de traitement de langage naturel, de recherche plein texte et enfin, une illustration est puisée dans la base de données de Google Images. 

L’idée est donc de scanner un livre, et de donner des pistes d’interprétations à la machine, qui va produire automatiquement une « lecture » personnelle. Une fois que la lecture totale de l’ouvrage est achevée alors on dispose d’un livre entièrement « réécrit » par une IA. Le tout s’opère donc sans l’intervention d’humains, de manière algorithmique.



 
La production de l’objet physique suit le même parcours, expliquent les concepteurs. « À une époque où les livres se transforment en nuages de mots, ce projet les aide à trouver de nouvelles incarnations, qui se situent entre le monde des humains et des non humains. » 

Et d’ajouter : « Cette expérience d’édition pour notre société post-alphabétisée, qui reporte de plus en plus la lecture sur des artefacts non humains. »

Sauf qu’humain ou non, il n’y a pas de petits profits — ni de droits d’auteur ! – et que les concepteurs commercialisent cette production, à la hauteur de 30 $ le livre. Sorte d’œuvre d’art numérique, pour collectionneurs insatiables, on retrouvera EL James et ses Shades of Grey, aussi bien que Truman Capote, Margaret Atwood et Bret Easton Ellis dans cet exercice…

Retrouver le catalogue de la Library of NonHumans Books



via The Digital Reader
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.