Dans le monde, les dépenses des bibliothèques publiques globalement en hausse

Joséphine Leroy - 01.06.2016

Edition - Bibliothèques - bibliothèques publiques - budgets prévisions bibliothèques - sondage étude économie


L’étude annuelle qui porte sur les dépenses des bibliothèques publiques vient de donner les chiffres pour 2016. Globalement, les dépenses augmentent, mais l’attitude des bibliothécaires change. Par ailleurs, l’appropriation progressive de l’ebook dans les bibliothèques marque plusieurs évolutions dans les chiffres de cette année. 

 

Library

(Stewart Butterfield / CC BY 2.0)

 

 

Le coût du matériel acheté aux États-Unis devrait augmenter de 1 % en 2016, alors qu’en Europe il diminuerait de 0,1 %, selon une étude publiée cette semaine. Les dépenses des institutions publiques (informations sur le produit, livres, journaux, bases de données, etc.) augmenteraient de 1.4 % à travers le monde. Au Moyen-Orient et en Afrique, le budget devrait s’élever à 4.2 %, budget suivi par celui de l’Asie Pacifique (2,8 %) et celui de l’Amérique du Sud (2,1 %). 

 

L’étude annuelle a été conduite par Publishers Communication Group (PCG) et Ingenta. PCG a interrogé des responsables bibliothécaires de 686 bibliothèques publiques à travers le monde, leur demandant des prévisions de dépenses pour 2016. Dans la plupart des cas, les dépenses dépassent les budgets.  

 

« En dépit d’une croissance importante dans la plupart des zones géographiques, les bibliothécaires prennent en général plus de précautions dans leurs évaluations pour cette année, avec des estimations plus basses que celles enregistrées dans le sondage de l’année dernière », note Melissanne Scheld, directrice générale de PCG. Alors que les pays émergents « poussent leurs investissements dans les ressources des bibliothèques, les marchés plus stables autour de la bibliothèque restent assez statiques dans presque tous les continents », ajoute-t-elle.

 

Les budgets de périodiques augmenteront de 1,4 % au niveau mondial (contre une hausse de 1,5 % prévue dans l’étude de l’année dernière), tandis que les dépenses autour du livre (dont ebooks) augmenteront de 1,3 % (contre une augmentation de 0,7 % prévue l’année dernière). L’étude donne un autre chiffre : 29,7 % des dépenses de bibliothèques sont réservées à l’ebook. L’achat d’ebooks augmenterait de 5,1 %. L’achat de livres papier, au contraire, baisserait cette année de 2,9 %.  

 

Le sondage a aussi révélé que les dépôts institutionnels se répandent à vive allure : ils concernent 54 % des établissements institutionnels. 44 % d’entre eux estiment que l’Open Access alimente vite les catalogues.