Dans les archives du Camarade Staline

Clément Solym - 24.11.2011

Edition - International - Jospeh Staline - archives - torture


Quelques papiers personnels, des documents relatant l'histoire sociale et politique de la Russie, et bien d'autres archives provenant de l'État... Yale university Press dispose désormais d'un flot de 28.000 documents d'archives concernant Staline, accessibles sur un site en bêta-test.


S'y trouvent réunies des lettres écrites par le grand patron de l'URSS communiste, toute une correspondance, durant la guerre, réalisée avec Roosevelt, et des centaines d'ouvrages issus de sa bibliothèque personnelle. Le site propose même d'accéder à 25 volumes numérisés des Annales du Communisme.

 

Des documents absolument inédits, en tout cas, pour la majeure partie, explique le directeur de la publication de Yale, David Schiffman.

 

Qui assure par là même que ces documents prochainement accessibles aux utilisateurs du monde entier sont une mine d'or dans la compréhension du personnage.

 

L'accès aux archives devrait être commercialisé pour les bibliothèques - à savoir 404.000 pages de documents écrits.

 

La vengeance dans la peau ?

 

Y trouvera-t-on la confirmation de ce que Jospeh Staline souhaitait emprisonner et torturer les diplomates nazis, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour se venger de ce que l'Allemagne l'avait trahi ?

 

C'est du moins ce qu'affirme un ouvrage, The Diplomatic Secrets of the Third Reich, écrit par Alexei Matweyewitsch Sidnyew.


Ce dernier fut général des services secrets russes, et fait état du sentiment de vengeance qui animait donc Staline. De quoi ajouter à la sympathie que l'on peut éprouver pour le personnage.

 

Le site est assez lourdement inaccessible à cette adresse.