medias

Dans “Mélatonine”, Houellebecq devient héros malgré lui de la rentrée littéraire

Victor De Sepausy - 22.07.2019

Edition - Les maisons - Michel Houellebecq - Pascal Fioretto - Mélatonine roman pastiche


AVANT-PARUTION – Le plus adepte de l’Hyper Casino, parmi les prix Goncourt de ces dernières années, va se retrouver rhabillé pour l’hiver. Pascal Fioretto, reconnu pour ses pastiches et son amour de la blague potache, revient en librairie. Un roman, percutant comme une insomnie, profond comme une nuit sans Lune, sinistre comme un volet qui grince…

Mosaïque de Michel Houellebecq
mosaïque de Clément Mitéran - ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Mélatonine, l’hormone du sommeil, abondamment sécrétée chez les hommes post-coït, est le dernier titre de Pascal Fioretto. « Tout a commencé dans un néobistrot du 11e arrondissement de Paris », indique l’éditeur. 

Alors quoi ? Eh bien, la mélatonine, chez l’humain comme les autres mammifères, régule les rythmes chronobiologiques. Donc, là où la sérotonine est un neurotransmetteur, présenté comme l’hormone du bonheur, la mélatonine, elle, serait plutôt à rapprocher de Morphée. Celle qui est la première incriminée quand on pique du nez devant un livre imbittable, pour exemple.
 
Voici la présentation de ce nouveau pastiche que l’on attend déjà avec impatience, accompagné de ce vers de Baudelaire retaillé : « Ses ailes de géant l’empêchent de créer… » Car Houellebecq aussi est poète.

L'appel du désespoir

Marcel, écrivain spécialiste du désarroi contem­porain, se sent écrasé par la réussite. Notre poids lourd des lettres a tout obtenu : Goncourt, Légion d’honneur, reconnaissance critique internationale... Alors que faire désormais ? Vaste question. Marcel en a perdu le sommeil. 

En panne d’idées et à la recherche d’une nouvelle voie, Marcel veut emprunter de nou­veaux chemins d’écriture. Il se met à compo­ser des bluettes sentimentales et des récits de développement personnel. Pour la première fois, son éditrice et son agent lui refusent ses manuscrits ! 

Tout le monde le dit, les financiers du monde de l’édition les premiers : il faut impé­rativement que Marcel renoue avec le déses­poir et la laideur. Qu’il retrouve l’inspiration ! Il en va de la survie du monde des lettres. 

En guise de stage de réinsertion, Marcel se voit installé incognito dans un village néorural sinistré au cœur de la France périphérique. Sa mission sera de composer un livre intitulé La Diagonale du vide

Mais patatras ! Dès qu’il arrive sur place, Mar­cel fait des rencontres charmantes et, grâce au traitement à la mélatonine qu’il suit, dort de mieux en mieux. Manquerait plus qu’il tombe amoureux de Marilyn, la coiffeuse du village au jogging bouffant... Marcel commence à se dire qu’écrire ne sert à rien. Là ne réside pas le secret du bonheur... 
 
Franck Stevenson, l’agent de Marcel, est dépê­ché dare-­dare sur place pour lui faire entendre raison : « Allez, déconne pas, Marcel ! » 

Pour mémoire, le dernier roman de Houellebecq, Sérotonine (mais, mais, mais...??), s’est écoulé à plus de 357.000 selon les chiffres GfK. Ce qui n’a pas le moins du monde empêché Pascal Fioretto de bosser avec Laurent Gerra pour RTL. Toute ressemblance entre les protagonistes de son roman, et la réalité, pourrait n'être pas le fruit du hasard.

[à paraître 10/10] Pascal Fioretto – Mélatonine – Robert Laffont – 9782221243237 – 15 €

Dossier - Rentrée littéraire 2019 : une cuvée de 524 romans à découvrir


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.