Dans ses mémoires, Jim Carrey ridiculise le mythe hollywoodien

Camille Cado - 09.07.2020

Edition - International - Jim Carrey livre - Memoirs and Misinformation - memoires Jim Carrey


Après avoir séduit les enfants dans son premier ouvrage jeunesse How Rolland Rolls, sorti en 2013, Jim Carrey s'adresse désormais à un public plus large avec la publication de ses mémoires. Sorti cette semaine aux États-Unis, le livre dresse une version fictive d’Hollywood et de l’acteur américain pour mieux en révéler les secrets.
 


 
Jim Carrey (How Rolland Rolls) ne fait décidément rien comme tout le monde, jusqu’à la rédaction de ses mémoires. Coécrit avec Dana Vachon, Memoirs & Misinformation n’a en effet rien d’une autobiographie traditionnelle. Il s’agit d’un ouvrage de fiction, dans lequel l’acteur et humoriste américain tourne en ridicule l’industrie hollywoodienne.

« Il s’agit essentiellement d’utiliser la fiction pour révéler une vérité plus profonde », a expliqué Jim Carrey à Entertainment Tonight. « Je pourrais raconter les évènements de ma vie dans l’ordre chronologique, ou bien, comme la plupart des mémoires, je pourrais les tourner de façon à ce que ça ait l’air plus beau et parfait. Mais dans ce livre, il ne s’agit pas que d’une célébrité. Cela concerne le mythe que les gens se figurent d’Hollywood. »

En mêlant fiction et réel, l’acteur américain n’en a décidément pas fini de faire des grimaces : ces lecteurs auront la lourde tâche de démêler le vrai du faux. L’objectif étant de présenter une sorte de satire créative à la Family Guy ou Saturday Night Live, souligne-t-il.
 

Jim Carrey fait tomber le masque

« Je pense que les plus grandes vérités ont été révélées par le biais de la fiction, plutôt qu’en les exposant telles qu’elles sont » reprend-il. « Il y a quelque chose de plus profond ici, et si vous lisez vraiment entre les lignes [...] vous apprendrez beaucoup de choses sur moi et pourrez vous faire une vraie idée de ce que je pense. »

En plus de tourner en dérision Hollywood, Jim Carrey s’est amusé à dépeindre une version fictive de confrères qu’il admire. Parmi lesquels, Gwyneth Paltrow, Kanye West, John Travolta, Sean Penn ou encore Nic Cage.

Même s’il assure se moquer « avec amour », il avoue avoir été un peu effrayé de la manière dont les gens pourraient réagir. De peur que quiconque ne soit contrarié, il a fait parvenir des exemplaires accompagnés de courriers d'exégèse à tous ceux mentionnés.
 

EDITION: Sir Patrick Stewart écrit ses mémoires


La semi-autobiographie aborde également les dessous de la célébrité, comme la solitude. « Je pense que les gens célèbres se sentent toujours seuls », a-t-il déclaré. « C’est un sentiment très étrange d’avoir toute cette attention braquée sur vous [...] Cela peut être très dangereux. »

Malgré une carrière longue et bien remplie avec des rôles salués par la critique et des films devenus cultes, Jim Carrey confie s’être toujours senti un peu à « l’extérieur de ce monde hollywoodien ». 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.