Dany Laferrière : Augustin Trapenard invite un Académicien dans 21 CM

Nicolas Gary - 17.06.2020

Edition - Les maisons - Dany Laferrière - Augustin Trapenard - Canal 21CM


L’art de voyager sans sortir de chez soi, de découvrir le monde par les livres, c’est la proposition de ce 21CM exceptionnel avec pour guides Augustin Trapenard et Dany Laferrière, au cœur d’un Paris tout juste déconfiné. L’auteur de L’énigme du retour aux éditions Grasset, Prix Médicis 2009, n’aime désormais rien tant que de rester chez lui, à lire, écrire et prendre le temps.




 

Et pourtant. Il est né en Haïti qu’il a dû fuir, il a navigué entre Montréal et Miami, et a construit une œuvre rayonnante dans le monde entier. Depuis son premier roman au succès retentissant Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer, en passant par Journal d'un écrivain en pyjama jusqu’à L’exil vaut le voyage qui vient de paraître aux éditions Grasset, Dany Laferrière a fait de l’exil une part de son identité.
 

Depuis 2013, le voici Immortel ! Dany Laferrière est entré à l'Académie française, une élection qui fait figure d'événement : l'écrivain est devenu le premier Québécois et le premier Haïtien à siéger sous la coupole. Il est ainsi le deuxième membre à intégrer cette institution sans avoir jamais possédé la nationalité française, après Julien Green.
 

Dans 21 CM, Dany Laferrière, cet « écrivain monde » qui a été confiné à Paris, redécouvre la capitale et retrace avec Augustin son parcours à rebours en démarrant par l’Académie française, en traversant le pont des Arts, avant de finir sur le toit du Grand Palais pour un moment poétique.


Pour la séquence rituelle de la bibliothèque d’Augustin, Dany Laferrière se livre sur ses influences littéraires, ses grands maîtres : Borges, Baldwin, Boulgakov, Bukowski. Fétichiste du « B » ? Allez savoir…


Autre séquence, autre ambiance. Dany Laferrière, qui a écrit L’art presque perdu de ne rien faire, se délecte à passer quotidiennement du temps dans son bain. De là à ce qu’Augustin lui propose de se glisser chacun dans une baignoire au sein de la même pièce, il n’y a qu’un pas. Augustin dans son bain, Dany dans le sien pour réfléchir ensemble à la notion du temps, parler littérature, voyager et par là même nous embarquer dans cette délicieuse fantaisie. Et si en plus Thomas Dutronc les rejoignait pour les accompagner avec sa guitare…
 

Une émission savoureuse ponctuée par son lot de surprises et d’artistes qui partageront leurs coups de cœur littéraires, une pause douceur si bienvenue en cette période. Du grand 21 CM !

Rendez-vous le lundi 29 juin à 22H55 sur CANAL+ et myCANAL.


crédit photo : Canal +




Commentaires
Une continuité !

Jacques Dutronc fut interviewé autrefois,au temps de l'ORTF en noir et blanc,dans une baignoire !

Procédé repris avec les interviews en baignoire d'une ex-gloire du web,adoubée en TV par Ardisson et aujourd'hui déchue: Jeremstar...(Sic transit Gloria Mundi !)

Et maintenant...Thomas Dutronc, apparemment au bord de deux baignoires -non immergé comme son père facétieux -pour y accompagner Trapenard et Laferrière !

En tenue qu'on espère décente tout de même ?

Sinon comment Nicolas Gary peut-t-il braquer des projecteurs bienveillants sur un auteur qui a osé écrire et même publier «Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer»...!

Vite,je constitue un comité Théodule pour protester: on pétitionne,on pilonne,on baîllonne,on déboulonne !

Censurons et interdisons, au son du clairon des bidasses de la bien-pensance !

Bon un peu de sérieux...

Cette émission fait vraiment envie, même si le principe n'en est pas nouveau.

Y compris pour le concept de balade dans Paris avec une personnalité...

Mais il est efficace car séduisant.

Et le Britannique Michael Edwards est un autre non-Français à avoir séduit «la vieille dame du quai de Conti» -attention chute de clichés.

Elle rajeunit un peu et n'est plus réductible à l'image assez négative d'autrefois qu'elle a pu présenter.

Laferrière: heureux de la reconnaissance dont jouit cet auteur qui est un très beau fleuron de la francophonie.

CHRISTIAN NAUWELAERS
Rectification: on bâillonne non on baîllonne, le petit accent circonflexe doit se poser sur la bonne voyelle comme un oiseau sur sa branche...

CHRISTIAN NAUWELAERS
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.