Darcos et Alliot-Marie expliquent leur plan de sanctuarisation

Clément Solym - 05.04.2009

Edition - Société - violence - lycées - collèges


Nos confrères du Parisien ont interviewé conjointement le ministre de l'Éducation nationale, Xavier Darcos, et la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie.

Dans cette interview, il est bien évidemment question du plan de sanctuarisation des 120 établissements scolaires du secondaire les plus touchés par la violence.

Dans cette interview, Xavier Darcos a déclaré : « Avec le président de la République, il nous est apparu que l'établissement scolaire ne peut en effet plus seulement être un lieu protégé par ses règles internes (le règlement intérieur) puisqu'il se trouve confronté à un phénomène récent, celui de la violence importée, qui dans 15 % des cas est le fait de personnes totalement extérieures à l'établissement ».

Les deux ministres évoquent la façon dont ils vont travailler ensemble, la place des agents de police, le rôle de directeurs d'établissement et des CPE, et la mise en place de caméra à des endroits stratégiques.

Michèle Alliot-Marie explique : « Sans le systématiser, je veux développer ce système. La société a évolué sur ce point. 75 % des Français approuveraient aujourd'hui leur installation, si j'en crois les sondages, preuve qu'ils ont compris que la vidéo-protection était dissuasive et qu'elle facilitait la résolution des enquêtes, sans pour autant porter atteinte à leurs libertés ».

Pour retrouver, l'intégralité de cette interview de Xavier Darcos et Michèle Alliot-Marie, il vous suffit de suivre notre lien vers Le Parisien.