David Duchovny : histoire d'une vache réconciliant Israël et Palestine

Nicolas Gary - 24.07.2014

Edition - Les maisons - David Duchovny - livre jeunesse - vache cochon dinde


On se prendrait à sourire en apprenant que l'ancien agent Mulder de la série X-Files se lance dans la littérature. Mais après tout, sa collègue, Scully, a décidé elle-même d'écrire de la science-fiction, alors pourquoi pas expérimenter de la littérature jeunesse ? Avec Holy Cow: A Modern Day Dairy Tale, David Duchovny publiera en février 2015 aux États-Unis un livre improbable. Sorte de rencontre du 3e type ?

 

 

David Duchovny

Gage Skidmore, CC BY SA 2.0

 

 

 

Sur le site officiel de l'acteur, on découvre donc ses prétentions et aspirations littéraires. Après tout, il a travaillé à un doctorat de littérature anglaise - et même s'il ne l'a pas achevé, David a certainement quelques vestiges. Bon. C'est donc une sorte de fable animalière qu'il va proposer, en racontant l'histoire d'Elsie Bovary, une vache, paisible et heureuse, qui passe ses journées à brouter et discuter avec son amie Mallory.

 

Attention, la suite peut être délicate. Une nuit, les deux vaches se faufilent loin de leurs champs, et si Mallory entend discuter pis et cornes avec les taureaux d'à côté, Elsie est  pétrifiée par une vision d'horreur. La famille de l'agriculteur est recueillie devant une boîte lumineuse, sur laquelle est écrit « Viande de ferme industrielle ». 

 

Révélation, pour Elsie, il faut fuir. « Fuir! Là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres », pourrait-elle déclamer. Elle part donc avec son équipe, Jerry, un cochon qui lit la Torah et Tom, une dinde qui ne peut pas voler, mais transporte un iPhone dans son bec. Vol de passeports, déguisements humains pour passer inaperçu... et voici que l'équipée part vers l'aéroport. 

 

Tom prodiguera avec un vrai-faux accent allemand de multiples conseils de psychiatres, tout au long du roman, tandis que Jerry, rejeté par son peuple, quand les trois compères arriveront à Jérusalem (et pour cause...), finira avec l'aide des deux autres à réunir Israël et Palestine.

 

« Compréhension mutuelle et reconnaissance, dont le monde a désespérément besoin », assure l'éditeur, Farrar, Straus and Giroux. Bien entendu, la consommation de substance psychotique durant la lecture semble être fortement conseillée.