David Kessler, conseiller culture de Hollande, claque la porte

Antoine Oury - 10.06.2014

Edition - Société - David Kessler - Aurélie Filippetti - François Hollande


Le cabinet de François Hollande a été considérablement remanié en fin de journée, avec les départs confirmés de trois membres du cercle rapproché : Emmanuel Macron, conseiller économique et financier du Président, Claude Sérillon, conseiller en communication et David Kessler, en charge de la culture. Ce dernier quittera l'Élysée le 1er septembre prochain, et sera remplacé par la directrice adjointe du Centre national du cinéma, Audrey Azoulay.

 

 

L'Élysée

L'Élysée (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Après deux années au sein du cabinet culture du Président, David Kessler quitter le palais le 1er septembre prochain. D'après Le Figaro, l'intérêt du Président pour le secteur culturel serait tel que le conseiller serait impatient de prendre l'air. Il est vrai qu'à l'exception d'un passage éclair au Forum de Chaillot, en avril dernier, le Président reste peu associé à la culture.

 

Malgré cette déferlante de départs, l'Élysée reste serein, et ces changements de postes sont considérés comme « normaux », assure l'entourage du Président. 

 

Bien entendu, des conflits personnels viennent s'ajouter aux longues heures de travail : David Kessler est en effet un proche d'Aquilino Morelle et de sa compagne Laurence Engel, assure toujours Le Figaro, ce qui ne favoriserait pas ses relations avec Aurélie Filippetti.

 

Le 16 mai dernier, Aurélie Filippetti remerciait alors Laurence Engel, son ancienne directrice de cabinet, en la remplaçant par Martin Ajdari. « Elle mettait surtout fin à une collaboration qu'on lui avait imposée depuis l'Élysée, avec la nomination de sa directrice de cabinet, alors qu'elle aurait préféré Agnès Saal », nous assure une source proche du cabinet.

 

Laurence Engel, de son côté, est repartie pour la Cour des Comptes où elle deviendra Médiatrice du livre, à la stupéfaction et l'incompréhension générales. Lors de son départ de la rue de Valois, l'intervention de David Kessler pour sa nomination avait d'ailleurs été largement évoquée dans la presse. Ce dernier partageait d'ailleurs, avec Mme Engel, une autre souche commune : Bertrand Delanoë, qui les avait compté tous deux dans son équipe, à la Mairie de Paris.