De l'espionnage de converstions comme ressource de l'écriture

Clément Solym - 10.06.2010

Edition - Justice - ecouter - oreilles - espionner


Un événement funky va se produire en Angleterre à compter du 1er juillet, lancé par Bugged, et qui cible les auteurs en puissance et tous les écrivains du Royaume-Uni. L'idée est simple : écouter. Aux portes, dans les rues, partout où ce sera possible et ensuite recueillir un maximum de phrases, tel un glaneur de vocables urbain.

Ce programme de l'été 2010 est assez complet va donc inviter les auteurs à discrètement, malgré tout, laisser traîner des oreilles. Une fois la collecte achevée, Bugged veut réunir l'ensemble des paroles prises au vol pour écrire une pièce de théâtre composée d'un archipel de genre.

Des poèmes de 60 lignes, des histoires de 1000 mots, des scripts de 5 minutes max. Et bien entendu les meilleurs seront publiés sur le blog de Bugged.


Tous les auteurs souhaitant y prendre part sont évidemment invités avec la plus grande cordialité. Les textes les plus improbables devraient en découler, évidemment - le tout dans un anonymat conservé, oeuf corse.

Bugged raconte que le jeu a déjà commencé pour certains et qu'eux-mêmes se sont fait prendre au piège, en découvrant qu'une de leurs conversations avait déjà fait l'objet d'une de ces reprises.

On peut ainsi trouver une première série d'exemples à cette adresse. Amusant...

Rendez-vous le 1er juillet pour découvrir les hostilités...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.