De l'instruction civique à la place des publicités sur France Télévision

Clément Solym - 22.11.2008

Edition - Société - France - Télévision - publicité


France Télévision aura déjà pour tâche de diffuser « au moins un programme culturel chaque jour en première partie de soirée », comme nous l'apprenions dernièrement. Mais en plus de ce sacerdoce culturel, lié à la perte des revenus publicitaires que Nicolas Sarkozy a décidé de couper, un amendement UMP, qui décidément ne perd pas une occasion de se taire proposerait de remplacer la publicité par des messages à caractère éducatif.

Yanick Paternotte, député à l'origine de cette brillante idée soumettra son texte de loi mercredi, lequel se formule à peu près comme suit : « Les créneaux libérés par les messages publicitaires sur les chaînes publiques seront dédiés à la diffusion de spots ayant pour thèmes : l'éducation sanitaire et sociale, le développement durable, l'instruction civique et citoyenne et l'Union européenne. »

Accompagné de Philippe Boennec, Jean-Philippe Maurer, Philippe Morenvillier, Bertrand Pancher et Lionel Tardy, il apprécierait donc que l'on insère au sein de l'article 18 cette recommandation.


Ce que l'on n'omettra pas de préciser, c'est que la perte des publicités ferait en effet commencer les débuts de soirées télévisuelles à 20 h 35, lésant par conséquent les TF1 et autres M6, pour qui ce créneau représente un morceau de roi, justement en ce qui concerne les revenus pub.

Dès lors, on trouvera pour tous des morceaux de bravoure relevant de la « nécessité de largement diffuser une information forte et cohérente sur de grands thèmes tels que le tabac, l'obésité, etc. ». Au menu, « la notion de citoyenneté », très largement avancée, mais pour certains dirigeants de FT, la pilule passe mal. « On attend maintenant le prochain amendement, celui qui nous obligera à diffuser des bandes-annonces pour TF1... », explique-t-on sur Instants Télés.

Bienvenue dans le monde moderne, où l'UMP fait rage.