De la BD franco-belge au manga : Dupuis rachète le label Vega 

Dépêche - 19.11.2020

Edition - Les maisons - Edition Dupuis rachat - label Vega manga - édition manga diversification


À partir de janvier 2021, le catalogue Vega et son cofondateur Stéphane Ferrand intègreront les Éditions Dupuis. Sous la houlette de ce nouvel éditeur nommé Vega-Dupuis, la maison va développer une ligne manga à destination de tous les publics, privilégiant néanmoins les jeunes lecteurs.

 

Né en 2018 de l’association du groupe Steinkis avec Stéphane Ferrand, le label Vega se consacrait à l’édition de manga seinen. Le rachat du label par Dupuis ne devrait pas bousculer le calendrier éditorial et tous les titres déjà publiés seront repris et se poursuivront dès cette première année. Le genre du Seinen sera toujours à l’honneur avec des premières publications annoncées pour mars 2021. Environ 45 volumes seront publiés cette année avec un objectif à 70 volumes pour 2022. 

Dupuis entend cependant mener une politique de diversification éditoriale, et si le manga s’invite au sein de la maison, le genre sera amené à prendre de multiples formes. Aux côtés du label Vega-Dupuis, les auteurs japonais vont ainsi apparaître dans d’autres collections, et des créations mêlant auteurs français et japonais sont également en développement. 
S’il est encore trop tôt pour dévoiler des titres, la maison proposera prochainement des romans graphiques en couleur créés par des autrices et auteurs japonais, mais aussi des séries Shonen ayant pour cadre la France, pour héros des personnalités françaises, ou même des grands héros historiques des Éditions Dupuis. En parallèle, les auteurs européens de la maison pourront développer des séries directement avec les éditeurs japonais pour être publiés quasi simultanément dans des magazines japonais et le Journal Spirou. 

« Plus qu’être un nouvel acteur, l’ambition des Éditions Dupuis est de proposer une approche différente du manga sur les marchés francophones. Ce développement protéiforme de la maison vers la culture japonaise n’est d’ailleurs que le premier pas d’une diversification éditoriale en marche menée par Stéphane Beaujean, directeur éditorial », annonce l’éditeur dans un communiqué.

Les Éditions Dupuis célébreront leurs 100 ans en 2022, à l’aube de cet anniversaire la maison semble prête à relever les défis du prochain siècle. 

Notons qu'au sein du groupe Media Participations, auquel appartient l'éditeur, se retrouve déjà une structure dédiée au manga : Kana, qui publie Naruto, Death Note ou Yu-Gi-Oh!, par exemple. En revanche, le secteur manga ne cesse de prendre ses quartiers dans l’industrie du livre : selon les données du SNE, en 2019, il représentait 72 millions € en valeur, contre 61,7 millions l’année précédente. En volume, les masses n’ont pas excessivement bougé : 22,95 millions d’exemplaires, contre 22,57 millions en 2018. De fait, « le segment du manga a également largement contribué à la bonne santé du secteur » de la BD en France, indiquait le Syndicat.

Dans son ensemble, la BD concentre 11,5 % du marché du livre en France.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.