De « La graisse de canard » pour cent livres… sterling

Clément Solym - 07.03.2008

Edition - Les maisons - Fat - duck - Heston


L'éditeur anglais, Bloomsbury, fidèle aux habitudes de lecture de ses clients potentiels a annoncé la parution prochaine (en octobre 2008) de The Big Fat Duck Cookbook signé de la plume du grand chef britannique Heston Blumenthal qui tient d'une main de maître son célèbre restaurant situé près de Londres. Cette table, élue « Restaurant de l'année » en 2001 par le Guide Michelin porte, le nom suggestif de "The Fat Duck" (« Le Canard Gras »).

Un ouvrage digne de la table et de son chef :

Avec cet ouvrage, Bloomsbury vise le marché du luxe dans le domaine de l'édition de livres. Vendu au prix de 100 £, les quatre cents pages de l'opus du cuisinier se devront de ne pas laisser un goût quelque peu amer au lecteur.

Le livre mélangera, en évitant toute faute de goût, recettes et passages autobiographiques. L'édition se présentera en grand format cartonné avec des rubans. L'ouvrage comportera de multiples photos stylisées.

L'éditeur Bloomsbury a acquis les droits de publication pour une somme importante en 2005. Partant sur cinq tirages en place pour le titre, il produira aussi une édition limitée revêtue de cuir et d'argent en collaboration avec le joailler Bond Street. Cette version sera vendue au prix de 1000 livres.

Un livre d'art pour fins gourmets :

Selon le rédacteur en chef, Richard Atkinson, cette version de The Big Fat Duck Cookbook sera comme «le plus beau livre jamais produit ». Il ajoute qu'il serait susceptible de se trouver sur les listes de mariage et stocké comme un produit de luxe dans les magasins. Une nouvelle édition à bas prix pour le marché général sera publiée un an plus tard à l'automne 2009.

« Le livre reflète le restaurant », a dit Atkinson. « C'est un endroit tout à fait étonnant et nous devons donc produire un livre extraordinaire. Je pense qu'il s'établit à une très bonne valeur sachant que le "menu dégustation" au Fat Duck coûte plus cher que le livre... »

Un extérieur soigné... mais quand est-il du contenu ?

Heston Blumenthal est mondialement reconnu comme un génie, et "The Fat Duck" a deux fois été élu meilleur restaurant dans le monde par un groupe de pairs de grands chefs. Mais ce cuisinier est entièrement autodidacte. Son succès doit beaucoup à son obsession de pureté sans fin et une curiosité concernant la manière dont les choses fonctionnent - qu'il s'agisse de la façon dont l'odeur affecte le goût, ce que signifient les différentes saveurs pour nous sur un plan biologique, ou la manière dont la température est distribuée dans le centre d'un soufflé.

Dans la première partie de The Big Fat Duck Cookbook, on apprend l'histoire du restaurant, de ses humbles débuts à sa troisième étoile Michelin (la journée où Heston apprit la nouvelle, il en était encore à se demander comment il serait en mesure de payer le personnel de son établissement pour le mois en cours…).

Ensuite l'ouvrage réunit 50 de ses recettes avec les différentes signatures du chef : sardine sur sorbet de toast, le saumon poché à la réglisse... Enfin, nous avons l'intervention d'experts, dont le savoir-faire scientifique a beaucoup influencé la cuisine de Heston, sur des sujets aussi divers que la synesthésie, l'onctuosité et la saveur de l'attente.