De la prison au blog, du blog au livre, du livre au combat

Clément Solym - 03.06.2010

Edition - Les maisons - mis - feu - prison


De la prison au blog et du blog au livre, c'est un parcours peu banal pour un auteur, principalement quand il s'est retrouvé écroué à 18 ans. Laurent Jacqua aura passé 25 ans de sa vie en détention, explique le Nouvel Obs, en alternant évasion, récidives et autres larcins. C'est entre 2006 et 2009 qu'il prendra une toute autre orientation, en ouvrant le blog Vu de Prison, hébergé chez nos confrères.

Et aujourd'hui, les éditions Jean-Claude Gawsewitch publient finalement ce qui, cinq mois après sa libération, ressemble autant à un carnet de bord qu'un récit de l'enfer.

J'ai mis le feu à la prison, de Laurent Jacqua, rassemble tout à la fois textes et dessins. À travers ce texte, l'auteur « continue à se battre pour ceux qui sont encore en prison ».
Comment imaginer survivre en prison lorsqu’on est séropositif, vu les conditions de détention dans les maisons d’arrêt françaises : surpopulation carcérale, violation de l’intimité des prisonniers, mauvaises conditions sanitaires… ? C’est le combat quotidien de Laurent Jacqua, incarcéré depuis l’âge de 18 ans, sorti en janvier 2010 de la maison centrale de Poissy. Détenu depuis 1984, Laurent Jacqua est au départ réfractaire à toute forme d’autorité et passe de longs séjours au mitard. C’est dans ces quartiers d’isolement qu’il subira une trithérapie.
Le livre est vendu 19,90 €.