HarperCollins et Penguin soignent les agents et les auteurs

Antoine Oury - 03.08.2015

Edition - Les maisons - HarperCollins - Penguin - agents


Les deux éditeurs HarperCollins et Penguin Random House ont récemment présenté les nouvelles versions de leurs portails destinés aux auteurs et aux agents. Données supplémentaires, navigation facilitée, informations sur le marketing ou la lutte contre le piratage, les maisons d'édition soignent leurs interlocuteurs.

 

Handshake man - women

(Flazingo Photos, CC BY-SA 2.0)

 

 

Il faut dire que la concurrence s'est faite plus agressive, et plus nombreuse : quand la vente directe, en autopublication, permet de contrôler et de gérer directement les opérations commerciales tout au long de la vie d'un ouvrage, plusieurs éditeurs traditionnels font des efforts de transparence. C'est le cas de HarperCollins et de Penguin, respectivement auprès des agents et des auteurs.

 

Le premier a ainsi dévoilé un portail inédit, qui rend compte des royalties versées à partir de juin 2014, des ventes américaines d'un ouvrage, mais aussi des outils de lutte contre le piratage ou du nombre de demandes de retraits d'URL pour un ISBN donné.

 

« Notre objectif est de combler les attentes des agents, afin de les aider à mieux combler celles de leurs auteurs », affirme Chantal Restivo-Alessi, chargée du numérique et vice-présidente à l'international chez HarperCollins. (via GalleyCat)

 

Le portail auteurs chez Penguin, lui aussi ouvert aux agents, évidemment, fait état des mêmes données, qui sont en plus accessibles sur mobile. Cerise sur le gâteau, des conseils marketing, à appliquer sur les réseaux sociaux, notamment, sont disponibles.

 

L'outil est en place depuis 2012 chez PRH, et subit donc une petite remise à niveau. Visiblement, les auteurs eux-mêmes ont donné de la voix pour suggérer ces améliorations à l'éditeur. Preuve que l'outil est bel et bien utilisé, en tout cas. (via BookBusinessMag)

 

Penguin s'est même payé le luxe d'une vidéo pour présenter son portail :