De nouvelles sanctions contre l'auteur de "Abruti de fonctionnaire"

Antoine Oury - 17.06.2014

Edition - Justice - Jérôme Morin - Abruti de fonctionnaires - Pontault-Combault


Jérôme Morin, fonctionnaire au sein de la mairie de Pontault-Combault, est de nouveau menacé de sanctions suite à la publication, en 2011, du livre Abruti de fonctionnaire, pamphlet contre la « dysfonction publique ». Le conseil de discipline de la ville s'est prononcé pour une mise à pied supplémentaire d'un an, qui doit encore être signée par la maire PS Monique Delessard.

 

 

 

 

En novembre 2011, un certain Henri Rouant-Pleuret publiait aux Éditions du Panthéon le pamphlet Abruti de fonctionnaire, qui s'avérait évidemment être l'oeuvre d'un écrivain sous pseudonyme, tant la prose était acide. Ce n'est qu'en février 2013 que son nom avait été découvert, et la sanction, immédiate : une mise à pied de 18 mois, dont 6 mois avec sursis, doublée d'une suspension de salaire pour ce fonctionnaire sorti de son obligation de réserve. 

 

Ces sanctions étaient doublés d'une mise en examen pour diffamation, après une plainte contre X déposée par la mairie de Pontault-Combault. En février 2014, la mise a pied était prolongée de 4 mois, cette fois avec le versement du salaire. 

 

Au même moment, Jérôme Morin publiait une nouvelle édition de son témoignage, cette fois sous son vrai nom, aux éditions de l'Archipel, la raison de ce nouveau conseil de discipline. La sanction retenue est une nouvelle mise à pied de 12 mois (les 6 mois de sursis, augmentés de 6 mois de mise à pied, sans versement de salaire), qui n'attend plus que la validation de la maire PS Monique Delessard, précise l'AFP.

 

De son côté, la municipalité a accusé l'auteur d'avoir recouru au « chantage » pour obtenir un poste, tandis que des publications sur son blog auraient « mis en difficulté » la ville pendant la campagne des municipales. Il avait notamment mis en ligne le site Pontault-Combault, sorte de « tribune » ouverte, ignorée par le PS en place, d'après lui.

 

Contactée par ActuaLitté, la mairie de Pontault-Combault nous promet des informations dès demain quant à la décision de la maire.

 

 


Monique Delessard, Jérôme Morin, 2014, Emission... par eleonore-zemour