Décès de Barney Rosset, éditeur de Burroughs, Beckett et Céline

Clément Solym - 27.02.2012

Edition - International - Barney Rosset - éditeur - décès


Barney Rosset est décédé à l'âge de 89 ans, mardi dernier. Figure anti-conventionnelle de l'édition étasunienne, cet éditeur aimait publier des livres risqués, sur lesquels personne ne se serait aventuré. Soit qu'ils furent trop difficiles à travailler, soit trop avant-gardistes - voire pas du tout rentables... 

 

Mais pour Barney Rosset, ces notions étaient particulièrement étrangères au travail qu'il fournissait : lui dénichait des perles de littératures, et les publier, tout simplement. De quoi lui donner cette réputation de canaille ou de petit voyou dans les lettres américaines. Mais dans son bureau, on retrouvait Beckett, Robbe-Grillet, Céline ou encore Burroughs : des symboles de la littérature du XXe siècle, évidemment.

 

 

 

C'est lui qui fit paraître Tropic of Cancer, de Henry Miller ou encore Naked Lunch, de Burroughs. Et en 1953, il avait fait signer Beckett, ce qui n'était pas un moindre choix. 

 

Et c'est dans ces retranchements que Rosset aura vécu, dans cette littérature improbable et incertaine, se souvient le New York Times

 

Loin d'être un intello, il lui est arrivé, de signer des bons pour des livres qu'il n'avait même pas encore lus. Ce fut le cas pour l'Autobiographie de Malcolm X, dont il avait entendu parler alors qu'il se trouvait dans un taxi et que tous les autres éditeurs l'avaient refusée. 

 

Rosset comptait probablement parmi ces éditeurs qui changent une vie, ou ceux, qui, tout du moins, assurent un nouveau souffle dans les oeuvres que l'on peut lire.