Décès de Bertrand Calenge : “La profession perd une de ses figures tutélaires“

Cécile Mazin - 06.01.2016

Edition - Bertrand Calenge - conservateur bibliothèques - décès profession


Dans un communiqué, l’ADCRFCB (Association des Directeurs des Centres Régionaux de Formation aux Carrières des Bibliothèques), a tenu à rendre hommage à Bertrand Calenge, mort le 3 janvier dernier. Conservateur général des bibliothèques, ce dernier est décédé à l’âge de 63 ans. « Nous nous associons à la douleur de tous ses proches, amis et collègues », assure l’ADCRFCB.

 

 

 

Au-delà du bibliothécaire et de l’auteur, théoricien et praticien d’une bibliothéconomie qu’il aura largement contribué à refonder, nous tenons à saluer celui qui aura marqué durablement la formation des bibliothécaires.

 

Comme créateur et directeur de l’Institut de formation des bibliothécaires (1992-1999) et plus récemment comme directeur des études de l’Enssib (2012-2015), il aura défendu des causes qui nous sont particulièrement chères : d’abord — et avant tout le monde — celle du rapprochement des formations initiale et continue, dans ce qu’on n’appelait pas encore formation tout au long de la vie ; mais aussi, et jusqu’à la fin, celle de l’unité des bibliothécaires par la formation, quel que soit leur statut ou leur cadre d’exercice.


Il aura été pour nous un interlocuteur aussi exigeant que bienveillant, toujours prêt à remettre en cause ses propres certitudes tout autant que les nôtres, et, quelquefois, aussi un formateur dans nos centres. Lors de notre journée nationale du 5 décembre 2014, il avait tenu, malgré son état de santé, à participer par vidéotransmission à nos échanges précisément consacrés à la formation à distance, assumant jusqu’au bout son rôle de passeur et sa créativité. 

 

La profession perd une de ses figures tutélaires, les CRFCB perdent un complice et un partenaire de premier plan. 

 

Bertrand Calenge avait publié un ultime billet, le 11 décembre 2015, alors qu’il s’apprêtait à prendre sa retraite début 2016. « C’est vraiment une retraite au sens professionnel, un “retirement” comme disent éloquemment les Anglais. Pour de multiples raisons, j’ai fait le choix délibéré d’arrêter toute activité bibliothécaire, de passer à d’autres centres d’intérêt. Je n’ai pas envie de m’imposer sur un terrain occupé si longtemps, au risque inévitable de scléroser ma pensée et mes réflexes. Je laisse aux nouvelles générations le soin d’apporter leurs idées géniales et bien sûr leurs erreurs. Donc c’est ici mon 149e et dernier billet de ce Carnet de notes, mon dernier article en tant que bibliothécaire, après l’entretien que Bambou – le blog de la MIOP – m’a fait l’honneur de me demander il y a un mois. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.