Décès de Dennis O’Neil, monument du comic américain

Camille Cado - 15.06.2020

Edition - Société - Denny O'Neil deces - Denny O'Neil batman scenariste - scenariste bd batman


Triste nouvelle pour l’industrie des comics, le scénariste américain Dennis O’Neil s’est éteint le 11 juin dernier, apprend-on. Il avait 81 ans. 
 
 
Figure majeure de l’univers du comic book américain, Dennis O’Neil laisse derrière lui un héritage important. Né en 1939 à Saint-Louis dans le Missouri, il a commencé sa carrière dans les comics au début des années 1960 en travaillant pour Stan Lee, chez Marvel. Il a également brièvement travaillé chez Charlton Comics avant d’entrer en 1968 chez l'autre acteur majeur du secteur, DC Comics.

Il a notamment travaillé sur les nouvelles aventures de Wonder Woman et de la Ligue de justice d’Amérique ainsi que sur Green Lantern/Green Arrow.

Au début des années 1970, O’Neil, entouré par Julius Schwartz et Neal Adams, a eu la lourde tâche de s’attaquer à l’un des plus grands personnages de l’univers des comics : Batman. Le trio devait en effet retrouver le côté sombre et mystérieux du Chevalier Noir après une période très « colorée ».



En 1980, le scénariste américain est retourné chez Marvel où il a écrit pour les séries The Amazing Spider-Man, Iron Man et Docteur Strange. Il reviendra chez DC Comics en 1986 où il deviendra éditeur référent pour l’univers de Batman jusqu’en 2000, tout en continuant à travailler sur Green Arrow et The Question avec Denys Cowan au dessin.
 

Les dernières années de sa vie, Dennis O’Neil enseigna l'écriture du comic à l'École des arts visuels de Manhattan. En tant que directeur de l’association The Hero Initiative, il aidait également les dessinateurs et les scénaristes de comics dans le besoin. 

De nombreux auteurs ou illustrateurs de comics ont tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux. « Par son travail et ses qualités de mentor, il a influencé des générations d’écrivains et d’artistes », a tenu à souligner Jim Lee. « Il est l’un des artistes les plus visionnaires de DC Comics qui a aidé à relancer Batman dans les années 1970 et reste mon écrivain Green Lantern préféré à ce jour. »
 
 
 
« J’ai eu le plaisir de travailler avec Denny au tout début de ma carrière », se souvient de son côté Frank Miller. « J’ai beaucoup appris de lui et il nous manquera beaucoup. »
 

via Variety

Photographie : Dennis O’Neil au Brooklyn Book Festival 2009 (Luigi Novi, CC BY 3.0)



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.