medias

Décès de Judith Rodriguez, poétesse et vice-présidente du PEN

Nicolas Gary - 01.12.2018

Edition - International - Judith Rodriguez PEN - poétesse enseignante librettiste - Pen International décès


Judith Rodriguez fut une poétesse, librettiste et enseignante australienne, née à Perth en 1936. Élevée à Brisbane et installée depuis 1968 à Melbourne, elle vient de décéder à 82 ans. Judith Catherine Green avait reçu le Christopher Brennan Award en 1994, récompense qui salue l’ensemble d’une œuvre.

 



Crédit PEN International

 

Carles Torner, directeur général du PEN International, a rendu hommage à cette femme engagée.

« La merveilleuse Judith Rodriguez – Vice-présidente de PEN – vient de nous quitter, hélas. C’était une amie très proche, une collègue et un défenseur intrépide de la liberté d’expression. Ses poèmes — comme son fantastique sens de l’humour – resteront toujours avec nous ; de la même manière que sa présence dans une pièce apportait toujours sérénité, espoir et sagesse.

Judith était un membre très engagé du PEN depuis 1984 – alors qu’elle se joignait à PEN Melbourne pour la première fois, et au sein duquel elle a été membre dirigeant pendant trois décennies – jusqu’à la fin, où elle était vice-présidente de PEN international (...).

La famille PEN a perdu l’une de ses figures clés, qui ont contribué à façonner notre travail de promotion de la littérature et de défense de la liberté d’expression. Judith va beaucoup nous manquer, mais son travail, sa force et sa détermination resteront et continueront de nous guider. (...).
»


(traduction par le Centre québécois du PEN International)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.