medias

Décès de l'auteur du vrai Da Vinci Code

Xavier S. Thomann - 26.06.2013

Edition - International - Dan Brown - Michael Baigent - L'énigme sacrée


Il s'était fait connaître en intentant un procès à Dan Brown. Micheal Baigent est décédé le 17 juin à Brighton, en Angleterre. Son procès n'avait pas abouti. Il estimait que l'auteur d'Inferno lui avait volé l'ensemble de ses idées pour composer son best-seller. 

 

 

the Da Vinci (ARSE) Code

Laura, CC BY-ND 2.0

 

 

L'agent littéraire a fait part du décès de son client, indiquant que ce dernier était décédé à la suite d'une hémorragie cérébrale. Il était l'auteur de l'Énigme sacrée, plus connue sous son titre original : The Holy blood and the Holy Grail. Cet écrivain néo-zélandais avait vécu la plus grande partie de sa vie au Royaume-Uni et avait collaboré avec Richard Leigh pour l'écriture de plusieurs ouvrages.

 

C'est notamment dans l'Engime sacrée, parue dans une certaine indifférence en 1982, que la thèse d'une union entre le Christ et Marie-Madeleine avait fait son apparition. Et c'est en 2006 qu'ils avaient lancé un procès à l'encontre de Dan Brown. 

 

L'auteur américain avait confirmé que l'ouvrage de Baigent et de Leigh lui avait servi de source, mais que ce n'était pas le seul ouvrage dont il s'était servi pour rédiger son best-seller planétaire. Si Baigent avait perdu son procès, cela lui avait toutefois permis de voir son livre accéder à une certaine popularité. 

 

Il est décédé à l'âge de 65 ans. Il était marié et père de deux enfants. Rien ne dit si c'est le dernier ouvrage de Dan Brown qui a poussé le pauvre homme vers la sortie.