Disparition de Chenjerai Hove, auteur zimbabwéen engagé

Clémence Chouvelon - 15.07.2015

Edition - International - Chenjerai Hove - décès - Ossuaire


L'auteur zimbabwéen Chenjerai Hove est mort des suites de complications rénales. Âgé de 59 ans, cet auteur était l'un des plus connus et les plus traduits de son pays. Il vivait exilé en Norvège suite à ses écrits critiques sur le président Robert Mugabe. ​

 

 

« Chenjerai est mort hier après-midi », a annoncé à l'AFP lundi son ami poète Chirikure Chirikure, « c'est très triste ».

 

Né en 1956 dans l'ancienne Rhodésie du Sud, une colonie anglaise, aujourd'hui le Zimbabwe, Hove était l'auteur de quatre romans dont une trilogie, de plusieurs recueils de poèmes — Up in arms (1982), Red Hills of Home (1985), Rainbows in the Dust (1998) et Blind Moon (2003) — et d'essais, et était également enseignant et journaliste. Il était particulièrement engagé contre la corruption et la répression du régime de Mugabe, qu'il nommait « le président violent ». Il était le fondateur de la Zimbabwe Human Right Association, une des associations de défense des droits de l'homme les plus actives au Zimbabwe. 

 

Son roman Bones (Ossuaire en français, traduit par Jean-Pierre Richard, publié chez Actes Sud), peinture du dépérissement des Zimbabwéens après l'indépendance et la fin du régime de la minorité blanche en 1980, l'a fait connaître au monde entier. Il a reçu en récompense le prix japonais Noma pour la littérature africaine en 1989. Il était à l'aise aussi bien en anglais que dans sa langue maternelle, le shona, proche du swahili, et ses ouvrages ont été traduits en diverses langues — français, allemand, japonais, néerlandais, norvégien et danois.

 

Il avait été contraint de quitter son pays en 2001, craignant pour sa vie : il avait reçu plusieurs menaces de mort et évité au moins cinq tentatives sérieuses d'assassinat, suite à ses écrits sur Mugabe, actuel président du Zimbabwe et de l'Union africaine. Il s'était brièvement installé en France avant de partir pour la Norvège. Il a reçu la même année le German-Africa Prize pour sa contribution littéraire à la liberté d'expression en Afrique. Suite à son exil, son écriture a toujours été hantée par son pays d'origine, source d'une certaine souffrance. 

 

(via Zimeye


Pour approfondir

Editeur :
Genre : littÉrature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782742711499